Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 21:42
El Watan 17 juin

Wilaya de Bouira

Cap sur la restauration des sites historiques

Le lancement au niveau national des différentes opérations de restauration des sites historiques et archéologiques s’inscrit dans la stratégie de préservation de ces témoins de notre mémoire collective.






La démarche du ministère de la Culture relative à la mise en valeur et à la réhabilitation du patrimoine culturel du pays, richesse de toute la nation, semble bien trouver son écho à Bouira. En effet, pendant le Mois du patrimoine, l’association Histoire et archéologie de la wilaya de Bouira en collaboration avec la maison de la culture Ali Zamoum, a organisé récemment des journées nationales qui ont été une occasion pour les responsables de la wilaya, à leur tête, ceux de la culture, de souligner l’importance des différents projets de restauration lancés au niveau de la wilaya. Pour les représentants des bureaux d’études chargés de ces travaux, l’occasion leur a été offerte de mettre l’accent sur les différentes étapes ayant présidé à la mise en œuvre dudit programme. Les conférenciers invités à donner des communications, ont souligné l’urgence de la restauration des sites de la wilaya, eux, qui précisent que ces derniers-ou du moins ceux qui ont déjà fait objet d’études-se trouvent dans un état de délabrement avancé.

Au nombre de 22, ces monuments attendent presque tous d’être restaurés, chacun suivant ses particularités et l’urgence signalée de leur état actuel. Faut-il ainsi noter qu’hormis 13 qui sont proposés au classement, dont seulement 5 sont retenus et classés. Les autres devront encore attendre, et cela pourra bien avoir des répercussions négatives sur leur état, à en croire les spécialistes. Cependant, les responsables administratifs, à leur tête le directeur de la culture de la wilaya, ne perd pas pour autant espoir, car, selon lui, cette dynamique de restauration va suivre son cheminement jusqu’à ce que les résultats escomptés soient atteints.C’est dans cette optique d’ailleurs, que la journée d’étude du 17 mai dernier a été organisée. Trois bureaux d’études chargés des opérations de restauration, à savoir Gauld, Mahindad et Atrium d’Alger et de Blida ont présenté chacun un état des lieux respectivement des vestiges de la muraille de Sour El Ghozlane, du mausolée de Takfarinas d’El Hakimia et du fort turc de Bordj Hamza (Bouira).

(Le représentant du bureau d’études Nnemla, chargé de la restauration de l’Aqueduc de Sour El Ghozlane n’a pas pu présenter sa communication). Tous ont souligné l’état de délabrement avancé de ces sites dont la restauration sera surtout longue. En perspective, le directeur de la culture de la wilaya, M. Reghal Omar, avec qui nous avions eu un entretien, dira que d’autres projets du genre sont prévus à l’avenir et que la wilaya de Bouira n’aura qu’à bénéficier du programme lancé par le ministère de la Culture.



Par Slimane Chabane

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Didier Doumergue 29/09/2009 20:14


je suis allé mi septembre 2009 revoir Tizi Gheniff 45 ans après en être parti. J'ai ouvert à nouveau les volets de ma chambre dans la maison de mon enfance pour voir à nouveau sur la crête de la
colline le mausolée de Sidi Hayoun que je voyais tous les matins, enfant, avant de partir à l'école.
Je recherche des informations sur ce saint et serais reconnaissant à qui pourrait m'en fournir. Il y a toujours un moment où un lieu du passé nous est plus important que tout le reste et il faut
les conserver avec amour. Merci à tous ceux dont c'est la préoccupation. Le cimetière des chrétiens de Tizi Gheniff est toujours splendide et couvert par ses arbres merveilleux même si les tombes
ont quasiment toutes disparu. Les morts, désormais anonymes, dorment calmement dans la terre du cimetière sous la surveillance d'un vieux gardien. Qu'il soit remercié pour préserver la beauté et la
sérénité de ce lieu.
Plus loin en kabylie la maison natale de Slimane Hazem est en ruine, dans ce pays où on aime tellement ses poètes!
Tant de choses à préserver!


iflisen 01/10/2009 02:33



Merci pour votre message. Mon instituteur était Jean Doumergue, j'ignore s'il est toujours en vie. Je connais un peu l'historique de Sidi hayoun, contacter moi au mail : lukerdis@yahoo.com



Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens