Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 22:27
Source: DDK 24 dec 08

Béjaia
Pensée à nos compatriotes de... Nouvelle-Calédonie

La problématique des migrations humaines au XIXe siècle: Maghreb-Méditerranée- Océanique autour de la déportation des Algériens dans les pays d’outre-mer (Nouvelle-Calédonie, Guyane) a fait l’objet d’une communication donnée en fin d’après-midi de lundi par l’anthropologue Malica Ouennoughi à la Maison de la culture de Béjaïa. Une conférence organisée à l’initiative de la Direction de la culture de la wilaya. Lors de son intervention, la conférencière a abordé notamment le système de colonisation pénal mis en place durant les années 60 du XIXe siècle et la situation des descendants des Maghrébins en Nouvelle-Calédonie dont les ancêtres avait été victimes à la suite de l’insurrection de 1871 et d’autres vagues de déportation. La question de la reconstruction identitaire de la communité des bagnards a été aussi abordée par l’oratrice. Une reconstruction rendue possible après avoir reconstitué les différentes étapes anthropologiques de l’histoire sociale, religieuse et économique des déportés de l’insurrection de 1871. Selon Malica Ouennoughi, les descendants des déportés restent toujours attachés au droit coutumier de leurs ancêtres, contrairement à ce qui se dit à leur propos. Il est à signaler en outre que Malica Ouennoughi est enseignante d’histoire anthropologique et membre chercheur rattaché au laboratoire d’histoire contemporaine de l’université de Nouméa.Une vente d’édicace du dernier ouvrage de l’auteur Algériens et Maghrébins en Nouvelle-Calédonie a été également organisée dans le hall de la Maison de la culture de Béjaïa.


En savoir plus : http://etudescoloniales.canalblog.com/archives/2006/10/12/2896840.html


Mokrani



insurrection_bordj
B. B
«Algérie, Siège de Bordj-Bou-Arreridj – Insurrection Kabylie 1871, par
Hamed-ben-Mohamed» (Archives Historiques de Vincennes,
©)


274759601XrMélica Ouennoughi, Les déportés maghrébins en Nouvelle-Calédonie et la culture du palmier-dattier (1864 à nos jours), L'Harmattan, 2006. (commander chez L'Harmattan)

 


 

notice de l'éditeur : L'auteur analyse la situation des descendants de Maghrébins en Nouvelle-Calédonie dont les ancêtres ont été déportés à la suite des insurrections algériennes et le ralliement d'autres clans tunisiens et marocains. De plus, l'auteur suit également l'histoire de ce lien entre le Maghreb ancien et la Nouvelle-Calédonie, grâce au fil conducteur que constitue l'introduction par les déportés de la culture du palmier dattier. Un éclairage sur la complexité historique de la colonisation française en Algérie puis en Nouvelle-Calédonie.

.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens