Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 20:14

 

 

Communiqué

 

Forza Mezghena appelle tous les membres de son réseau à tous faire pour discréditer et stoper ce projet indécent et ostentatoire de la grande mosquée d'Alger. Non seulement nous appuyons la pétition qui circule contre ce projet, et qui estime que cette construction dont le coût avoisine les 20 milliards de dollars n'est pas une nécessité nationale comme les autres infrastructures et investissements nécessaires, nous incitoyons les citoyens à le torpiller.

Dans un pays qui dispose de plus de 300 milliards de dollards de réserve, il est honteurx de quémander 30 millions d'euros à l'Europe pour dépolluer les plages d'Alger !

Comme il est inacceptable de laisser passer ce projet, au moment où les moustiques prolifèrent dans l'Algérois jusqu'à Rouiba, où toutes nos villes dégagent des odeurs nauséabondes, où notre jeunesse ne rêve que de la Harga, où nous ne disposons même pas d'un hôpital digne de son nom.... 

 

Forza Mezghena trouve absurde les arguments du gouvernement pour qui

''ce monument se veut durable et répond à plusieurs objectifs, culturel, religieux, touristique et scientifique.''

Il ne s'agit en vérité que d'un temple d'aliénation religieuse pour satisfaire un fantasme personnel d'un ''malade qui nous gouverne'' et qui agit comme la fameuse '' Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Boeuf ''.  Ou le fanstame cupide de quelqu'un qui pense forcer la main du ''Bon Dieu'' , sur le dos du peuple biensûr, pour qu'il lui réserve une place parmi les princes du paradis.

Qui y a t-il de scientifique dans ce projet indécent ? À  moins que le pouvoir ne confonde mosquée et rampe de lancement de fusées vers le Firdous !

 

Comme il est absurde également de justifier cet énorme gaspillage en ressassant la période coloniale française et en continuant à nier les autres colonisations qui l'avaient précédé notamment celle de l'empire Ottoman et celle des Khalifats arabes ! À vrai dire, les colons français en 1830 avaient surtout détruits des ''Kouba'' , c'esr-à-dire des mausolés (il y en avait 35 mausolés de Saints à Alger). Et si réellement le pouvoir est honnête, il devrait surtout et avant tout entretenir ces mausolés dont la mémoire collective algérienne a baigné : Sidi Abderrahman à Alger, Lala Dergana à Ain Taya, Sidi Houari à Oran, Sidi Boumedienne à Tlemcen, Sidi Rached à Constantine etc...

 

Forza Mezghena appelle tous ses membres et les Algériens aspirants à la modernité et l'émancipation de peuple à démasquer ce projet grotesque et ostentatoire qui hypothèque l'avenir.

 

Forza Mezghena, Alger 19 sept 2012

 

 

 

 

 

Repost 0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 09:30

 

Cette rumeur sur la mort ou non de Bouteflika rappelle en effet le paradoxe du chat de Schrödinger formulé par l'autrichien Erwin Schrödinger (1887-1961), l'un des pères de la physique quantique.

Effet, la maladie, l'âge, le racisme invétéré, le nanisme,  etc...ont tellemment diminué ce président au point de devenir quantique. D'un autre côté, étant donné le mutisme sidéral du pouvoir algérien sur son état de santé,  il y a 50% de chance qu'il soit vivant et autant d'être mort !

Le chat de Schrödinger pose un vrai problème, celui de la mesure en physique quantique. En gros, est-ce la mesure ou l'observation qui décide vraiment si le chat est mort ou vivant?  En d'autres termes, sont-ce les mesures, les observations qui décident de la réalité des choses? Alors, si les humains n' existaient pas, le monde n'existerait pas non plus !

Repost 0
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 22:32

 

 

Les Algériens à nouveau plongés dans la « Nuit du doute » (leilat e-chek) !

 

Ce qui n'était qu'une remeur hier, se confirme de plus en plus. En dépit d'un démenti timide du pouvoir,

le président algérien Abdelaziz Bouteflika est entre la vie et la mort; sous-entendu cliniquement mort. C’est ce que vient de révéler des sources médicales Suisses. Les choses seraient entrain de s’organiser à Alger, avant une éventuelle annonce officielle.

Les autorités algériennes comme à l'accoutumée laissent planer le doute; ils

 

 

Notez que le président algérien, qui soufrait selon WikiLeaks de la maladie du cancer de l’estomac, a subi un traitement urgent, qui a duré plus d’une semaine dans une clinique parisienne, après avoir été tombé en coma en Algérie, puis il est admis dans une clinique suissesse pour des soins intensifs.

Abdelaziz Bouteflika, qui vient de procéder très récemment à la nomination d’un nouveau premier ministre, en la personne Abdul Malek Sellal, n’a pas été vu en public depuis le jour de l’Aïd al-Fitr, où il recevait des félicitations de la part des ambassadeurs et dignitaires dans une mosquée en Algérie, selon les informations internationales.

Repost 0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 01:25

 

 

Dilem du 29 Aout 2012

Repost 0
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 21:29

 

 

 

 

 

Mercredi, 15 Août 2012

Arrêt sur image

 

Par : Rubrique Radar

Ni le carême ni la chaleur ne semblent empêcher cette vieille dame de faire elle-même ses courses. Il n’y a pas d’âge pour faire le marché, devait-elle se dire...Dilem du 15 Aout 2012

Repost 0
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 00:10

 

Dilem

 

Dilem du 04 Juillet 2012

Repost 0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 23:41

 

 

Dilem du 13 Mars 2012

Repost 0
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 18:19

 

Pas besoin de médecins ni d'hôpitaux comme dit l'autre, l'état a construit assez de mosquées pour prier que l'on ne tombe pas malade ! Pour les responsables, Val de Grâce est à peine à 30 min d'Alger en avion de chasse.

 

 

 

 

TSA

 

Selon le professeur Louisa Chachoua

Plus de 6 500 médecins algériens ont émigré en France

La France attire les médecins algériens. Plus de 6 500 médecins algériens ont quitté le pays pour travailler en France ces dernières années en raison de la faiblesse des salaires et des mauvaises conditions de travail, a déclaré ce lundi 12 mars à l’APS, le Professeur Louisa Chachoua, du CHU Nafissa Hamoud (ex‑Parnet), à Alger.

Le professeur s’exprimait en marge de la signature d’un accord de coopération dans la Santé entre l’Algérie et la France, à l’occasion de la visite à Alger de la secrétaire d’État française à la santé, Nora Berra. Mme Chachoua a indiqué que souvent, des médecins fraîchement sortis des écoles de médecine sont envoyés dans les régions de l’intérieur du pays où « les conditions de travail ne sont pas réunies, ce qui les pousse à émigrer vers la France ».

Le Pr Chachoua a ajouté que les médecins algériens acceptaient de travailler en France avec des salaires bas ne dépassant les 3 000 euros par mois. « Ce salaire dépasse celui d’un professeur dans un CHU, en plus les médecins travaillant en France bénéficient de formations qui leur permettent d’améliorer leurs connaissances », a‑t‑elle dit.


Le Pr Chachoua a déploré le recours par le gouvernement à l’importation de praticiens étrangers pour combler le déficit national en médecins spécialistes. « Ces étrangers touchent des salaires élevés en devises. Les médecins algériens ne refuseront pas de travailler dans les régions enclavées si le gouvernement leur offre des salaires élevés », a‑t‑elle fait remarquer.
Repost 0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 21:21

 

 

Dilem du 10 Mars 2012

Repost 0
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 01:31
Repost 0

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens