Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 22:56

El watan

 

Pratique de la torture au Maghreb et au Moyen-Orient

L’Algérie accablée et appelée à revoir sa législation

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.12.11

 

 

Dans une déclaration rendue publique à l’occasion du 63e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, l’Organisation mondiale contre la torture  (OMCT) tire la sonnette d’alarme et propose une feuille de route pour mettre un terme à cette pratique.

La pratique de la torture dans les pays du Moyen-Orient et du Maghreb inquiète de plus en plus les organisations internationales. La situation est alarmante. L’avenir ne sera pas forcément meilleur pour les citoyens des pays concernés ; au contraire, les pouvoirs dans ces régions ne font aucun effort pour bannir la torture, qui est un crime dans le droit international.
Ce sont là les conclusions de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) qui travaille en collaboration avec 13 organisations représentant les pays de la région.

Dans une déclaration rendue publique à l’occasion du 63e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, l’OMCT tire la sonnette d’alarme et propose une feuille de route pour mettre un terme à cette pratique.
L’organisation revient, en effet, longuement sur la situation dans plusieurs pays, dont l’Algérie où «la législation impose le silence sur les cas de torture». «D’autres Etats, tels que l’Algérie, ont engagé des réformes qui, si elles étaient adoptées, renforceraient les restrictions actuelles sur les libertés fondamentales. La levée de l’état d’urgence n’a eu aucune conséquence positive puisque les dispositions d’urgence ont été conservées dans le droit commun et de nouvelles lois sont venues renforcer le dispositif permettant de ne pas respecter les droits des personnes arrêtées et détenues, allant même jusqu’à inscrire dans la loi la détention dans des lieux secrets», dénonce l’OMCT.

Selon l’organisation, «les violations des droits de l’homme en Algérie, y compris la torture, les détentions arbitraires et les disparitions forcées, sont commises de manière trop fréquente par des forces de sécurité, qui jouissent d’une totale impunité». «Cette impunité est renforcée par le fait que les textes d’application de la charte pour la paix et la réconciliation nationale prescrivant une impunité totale des agents de l’Etat pour les crimes commis durant les années 1990 sont toujours en application», déplore l’organisation. Les signataires de cette déclaration appellent, dans ce sens, l’Algérie et les pays de la région à inscrire «la lutte contre la torture comme un axe prioritaire dans leurs agendas des réformes». «Nous sommes à la croisée des chemins, ce qui offre une occasion historique de mettre enfin un terme aux pratiques endémiques et systémiques de torture et de mauvais traitements dans la région. Il est donc essentiel que la lutte contre la torture et l’impunité occupe une place centrale dans l’agenda des réformes des pays qui s’engagent dans une véritable transition. De même, nous ne devons pas lésiner sur les efforts pour mettre un terme au recours à la torture et pour que soient jugés les responsables de la répression violente des mouvements dissidents et d’opposition», note encore l’OMCT.
Elle définit dix étapes pour lutter contre ce crime.

Première recommandation : s’engager à mettre un terme à la torture et aux mauvais traitements. «Les gouvernements devraient exprimer publiquement leur engagement univoque à mettre fin aux pratiques impliquant la torture et les mauvais traitements, à œuvrer pour des réformes fondamentales favorisant les poursuites à l’encontre des auteurs d’actes de torture et à prévenir les actes de cette nature à l’avenir», précise l’OMCT.
La deuxième étape consiste à diligenter des enquêtes systématiques sur les actes de torture et traduire les auteurs en justice. «La torture étant un crime en vertu du droit international, les Etats ont l’obligation claire et sans équivoque de mener des enquêtes indépendantes et de traduire en justice les auteurs», ajoute-t-on. Parallèlement, l’organisation exige le respect du droit des victimes au recours et à la réparation.
En outre, l’OMCT recommande le démantèlement de l’appareil répressif qui est à l’origine de la pratique, la démilitarisation du système judiciaire ainsi que l’instauration d’un système efficace de protection.

Madjid Makedhi
Repost 0
Published by iflisen - dans actualités
commenter cet article
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 21:11

 

 

 

 

Crédit pour les deux photos : Par Ephack

 

 

 

L'odyssée des monarques (Auteur (internaute AHA Mexicano)
Chaque automne, entre 50 et 100 millions de monarques de l'Amérique du Nord et du Sud du Québec sont attirés comme s'il y avait une force magnétique vers quelques forêts isolées dans les vallées montagneuses au centre du Mexique. Ils arrivent dans les hautes montagnes de l'est de l'Etat du Michoacán vers la mi-octobre, après un long voyage de deux mois ou plus. Cette migration annuelle de plus de 4000 kms du monarque, est la plus longue jamais observée chez un insecte. Elle révèle les performances physiques extraordinaires de cet animal qui pèse moins d'un demi-gramme. Le monarque réalise son odyssée en deux mois et demi environ, en parcourant entre 30 et 50 kms par jour. Il détient aussi un autre secret étonnant : celui de sa longévité que des études scientifiques ont tenté de percer. Il vit près de 9 mois, contre quelques jours ou semaines pour un papillon normal. Alors, où réside son incroyable résistance ?
Nous connaissons maintenant les points de départ et d'arrivée de cette longue migration, mais nous ignorons toujours comment le monarque se rend d'un point à l'autre. Comment s'oriente-il ? Comment transmet-il l'information et le "plan de vol " d'une génération à l'autre ?
S'il est un spectacle fascinant c'est bien le miracle qui marque tous les ans le retour des papillons Monarques dans le Michoacán. En fait c'est ici au Mexique qu'a lieu la reproduction. Les "mariposas monarcas " commencent à arriver vers Octobre et repartent vers le mois d'Avril. Pour assister à ce rassemblement annuel et les voir dans leur sanctuaire préservé par le Gouvernement, il faut vous rendre dans la région de l'Est Michoacán près de Zitacuaro et Angangueo "Sierra Chincua" et "El Rosario", ou aussi sur la frontière avec l'Etat de Mexico, près de Valle de Bravo ces réserves sont à une altitude d'environ 3000 m, et l'accès en est assez difficile, d'autant que pour parcourir les derniers kms, il faut le faire dans le plus grand silence, afin de ne pas les effrayer.
Ces sapins diffusent un arôme particulier, les monarcas sont tellement près les uns des autres qu'ils font ployer chaque feuille et chaque branche. Conseils : la visite guidée est indispensable ainsi que le soleil pour voir ceux ci voleter. Des visites sont organisées par des guides spécialisés il faut prévoir la toute une journée. Celle-ci commence tôt le matin et comprend : transport, visite, et une collation incluse.

Le vol nuptial : Le spectacle est grandiose. En effet imaginez des millions de papillons oranges et noirs qui forment des vols nuptiaux dans la clairière illuminée d'un soleil radieux à travers les sapins de type Oyamel. C'est dans ce vol nuptial que le mâle va chercher et trouver sa femelle. Ils volent ensemble pendant leur parade amoureuse et d'épuisement se laissent tomber sur le sol, puis après de longues minutes le mâle prend le corps de la femelle et l'emmène dans un lieux sûr pour assurer la fécondation et ainsi perpétuer l'espèce.
Les forêts entières frémissant dans l'air calme des montagnes offrent un spectacle à vous couper le souffle. Ici pas question de toucher au moindre papillon, ils sont souvent plusieurs millions qui couvent le sol et forment un tapis magique multicolore, aussi bien frémissant que flamboyant, et viennent naturellement se poser sur votre tête….. Assurément un spectacle à ne pas manquer !
Reste la question de savoir comment ils se dirigent ? code génétique immuable, "lecture" du champ magnétique terrestre ? Mystère…... d'autant plus grand que la plupart de ceux qui partent, ne sont pas les mêmes que ceux qui sont venus et vice-versa.
Déjà pendant l'époque préhispanique les Aztèques connaissaient, et étudiaient tous les papillons. Ils baptisaient les lieux où ils résidaient par des toponymes : Papaloapan ("Río de mariposas", "Rivière des papillons"), ou Papalotepec ("Cerro de las mariposas", "Colline des papillons"). En général les papillons étaient associés avec la beauté, l'amour et les fleurs. Et certains croyaient que les papillons étaient la réincarnation de leurs guerriers tombés au combat, qui arboraient la couleur des champs de bataille.
Découverte : Jusqu'en 1975, personne ne savait où les papillons monarques de l'est de l'Amérique du Nord passaient l'hiver. Le scientifique canadien Fred Urquhart a mis 15 ans à élaborer une bague destinée aux ailes des papillons, puis encore près de 20 ans à suivre sur une carte la trace des papillons ainsi marqués. En 1972, il découvrit un schéma suggérant que les monarques s'envolaient vers le Mexique. Deux bénévoles dévoués passèrent les régions montagneuses de ce pays au peigne fin et, en 1975, ils découvrirent finalement des millions de papillons monarques qui hivernaient dans des arbres, au centre du Mexique.Malheureusement, les vagues de froid et les chutes de neiges ont fait beaucoup de victimes ( plus de 11 millions ) à cela il faut ajouter les campagnes de déforestations et d'épandages de pesticides qui auraient empoisonné des millions de papillons. Mais depuis quelques années la sauvegarde des monarques, ces étranges papillons migrateurs, est devenue une affaire d'Etat au Mexique. Dès son entrée en fonction le Président V. Fox a étendu les réserves qui sont passées de 16 à 56 milles hectares et a annoncé une "stratégie intégrale pour la défense des monarques" et toute la région.Essaims de papillons monarques au Michoacan (Mexique)

Repost 0
Published by iflisen - dans Écologie
commenter cet article
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 18:31

 

Les Rouge-gorges d'Amérique (appelés aussi merles d'Amérique et en anglais Robin) remontent au printemps vers le Canada. Les points sur la carte indiquent les dates et les endroits auxquelles on entend chanter le premier robin au printemps

 

Robin (First HEARD Singing) 

< Feb 22
Feb 22 - Mar 7
Mar 8 - Mar 21
Mar 22 - Apr 4
Apr 5 - Apr 18
> Apr 19

 

 

 

 

Repost 0
Published by iflisen - dans Écologie
commenter cet article
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 17:54

 

 

 

Σeẓi , aεeẓwan, azgaεbun, rouge-gorge (français) ou robin (anglais)

parcoure chaque année 13 000 Km.

 Il niche au printemps en Scandinavie, et passe l'hiver en Kabylie

et en Afrique tropicale. Il a un système de navigation plus

 sophistiqué que le GPS, et qui est basé sur un concept de

 mécanique quantique que des chercheurs Allemands et

Américains ont mis plus de 30 ans pour l'élucider.

  

 

Depuis la mise en évidence de la magnétoréception chez

les oiseaux, c'est-à-dire leur capacité à détecter le champ

 magnétique terrestre et à s'en servir comme instrument

de vol, plusieurs équipes s'intéressent aux mécanismes

 biologiques responsables de cette perception sensorielle

 animale.Cette habilité, qui a été reliée à la présence

de cryptochromes dans les cellules rétiniennes, est désormais

 expliquée par la physique quantique !

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by iflisen
commenter cet article
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 21:25

Les Yeux d'Elsa


Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire

À l'ombre des oiseaux c'est l'océan troublé
Puis le beau temps soudain se lève et tes yeux changent
L'été taille la nue au tablier des anges
Le ciel n'est jamais bleu comme il l'est sur les blés

Les vents chassent en vain les chagrins de l'azur
Tes yeux plus clairs que lui lorsqu'une larme y luit
Tes yeux rendent jaloux le ciel d'après la pluie
Le verre n'est jamais si bleu qu'à sa brisure

Mère des Sept douleurs ô lumière mouillée
Sept glaives ont percé le prisme des couleurs
Le jour est plus poignant qui point entre les pleurs
L'iris troué de noir plus bleu d'être endeuillé

Tes yeux dans le malheur ouvrent la double brèche
Par où se reproduit le miracle des Rois
Lorsque le coeur battant ils virent tous les trois
Le manteau de Marie accroché dans la crèche

Une bouche suffit au mois de Mai des mots
Pour toutes les chansons et pour tous les hélas
Trop peu d'un firmament pour des millions d'astres
Il leur fallait tes yeux et leurs secrets gémeaux

L'enfant accaparé par les belles images
Écarquille les siens moins démesurément
Quand tu fais les grands yeux je ne sais si tu mens
On dirait que l'averse ouvre des fleurs sauvages

Cachent-ils des éclairs dans cette lavande où
Des insectes défont leurs amours violentes
Je suis pris au filet des étoiles filantes
Comme un marin qui meurt en mer en plein mois d'août

J'ai retiré ce radium de la pechblende
Et j'ai brûlé mes doigts à ce feu défendu
Ô paradis cent fois retrouvé reperdu
Tes yeux sont mon Pérou ma Golconde mes Indes

Il advint qu'un beau soir l'univers se brisa
Sur des récifs que les naufrageurs enflammèrent
Moi je voyais briller au-dessus de la mer
Les yeux d'Elsa les yeux d'Elsa les yeux d'Elsa


Louis Aragon

Extrait de "Les Yeux d'Elsa"
édition Séghers.

Repost 0
Published by iflisen - dans Poésie
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 21:25

 

 

Après le retour avorté au Khalifat Fatimide du caire (avec le panarabiste de Nasser), certains voulaient le retour au Khalifat Abbasside (avec le baâthiste de Saddam) ou le Khalifat Ommeyade (avec le baâthiste Assad) !

 

D'autres attendaient le retour de l'imam LMAHDI ! Et ils ont eu l'Ayatollah Khomeini.

C'est le tour maintenant du retour au ''sauveur du moyen-âge'' l'Empire Ottoman ! Et déjà, on voit la mise en place des anciens beylika, le Bey de Tunis, le Dey d'Alger, l'Agha Oughlis, le Bachagha de Constantine, etc...

 

Peu à peu la langue turque revient :

Sarkadji

Qahwadji

Khwandji

Soukerdji

Khandaqdji

Sfandji de Sidi Bousaid

Qmardji d'el harrach

Bastardji de Hussein Dey

Haragdji de Annaba

 

 

 

 

Maghreb-Moyen-Orient

Le nouveau visage de l’islamisme

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 30.11.11 | 01h00

C’est le premier souci des islamistes aujourd’hui : convaincre qu’ils ne sont pas les ennemis de la démocratie, qu’ils sont capables de partager le pouvoir et que les opinions nationales et internationales n’ont pas à s’alarmer de les voir truster des élections dans le sillage des révoltes dans le Monde arabe.

C’est ce que s’est employé à faire Rached Ghannouchi à la suite de la victoire du mouvement Ennahda en Tunisie. Sur ses traces, les leaders du PJD marocain, parti qui vient d’avoir la majorité relative au Parlement, rassurent l’Occident qu’il n’a pas d’inquiétude à se faire sur le respect des libertés.

Les Frères musulmans d’Egypte, que les pronostics donnent comme évidents vainqueurs des élections, se feront sans doute un devoir de ne pas briser cet élan visant à tranquilliser sur l’aptitude de ces mouvements à se dissoudre dans la démocratie.
On est loin des vociférations éruptives du FIS algérien qui, bien avant l’annonce de sa victoire aux élections, promettait les tribunaux populaires aux intellectuels, l’application stricte de la charia et déclarait la démocratie kofr.

Manœuvre tactique ou réelle évolution dans la praxis politique de la mouvance islamiste ? Sûrement les deux. Les analystes pensent que ce sont d’abord les sociétés arabes elles-mêmes qui ont changé, du moins dans leur rapport avec l’islam politique. Lors des révoltes en Tunisie, en Egypte, en Syrie… les slogans des manifestations n’ont jamais porté de contenus religieux. Ce qui a fait écrire à beaucoup d’experts internationaux que l’on assistait là à des «révolutions post-islamistes», refermant avec fracas la parenthèse d’une «domination» idéologique des islamistes sur les masses. Le concept pèche cela dit par sa propension à donner du Monde arabe l’image d’une étendue géographique homogène, majoritairement acquise à l’islamisme, avant la déferlante des révoltes. Il y a également que les calamités politiques provoquées par les islamistes dans les années 1990 et début des années 2000 qui sont passées par là.


Post-islamisme et contre-révolution


La dantesque expérience algérienne avec le FIS, puis les attentats du 11 septembre 2001 sous la bannière d’Al Qaîda auraient consacré ce que Gilles Kepel, spécialiste de l’islam et du Monde arabe, appelle «une scission historique» à l’intérieur de la nébuleuse fondamentaliste. Selon lui, une partie s’est lancée dans le djihad terroriste, liguant le monde entier contre elle et se faisant traquer partout. Les autres, ayant opté pour une logique de compromis avec la démocratie, occupent désormais le devant de la scène, avec comme héraut un AKP turc qui séduit un peu partout dans le Monde arabe. Le modèle, même si l’on pense qu’il n’est pas applicable partout, peut servir néanmoins «de boîte à outils» dans laquelle peuvent puiser les islamistes arabes, selon la formule de l’ancien ministre français des Affaires étrangères, Hubert Vedrine.

La Turquie d’Erdogan, dans la néo-rhétorique de la propagande islamiste, passe donc pour le parangon de cette alchimie heureuse entre l’islam politique et la démocratie. Erdogan himself surfe sur cette vague qui le présente et son parti, l’AKP, comme les précurseurs d’une réforme décisive de la souche idéologique de l’islamisme, avec à la clé une success story économique que personne ne conteste.

Lors de sa tournée en septembre dernier en Egypte, Tunisie et en Libye, il s’est fait le prophète triomphant de ce nouvel ordre islamiste, si sûr de lui qu’il ne craint pas d’évoluer à l’ombre de la laïcité. Ce discours est-il à ranger dans le registre de la rhétorique lénifiante si chère au courant islamiste ? Sans doute trop tôt pour le savoir, mais ce qui paraît certain est que le chœur patelin qu’exécutent présentement les leaders de la mouvance dans les pays arabes laisse clairement penser que, sur le plan tactique à tout le moins, des réglages ont été effectués pour faire passer la vague verte sans trop d’hostilité.

Les islamistes ne peuvent pas se permettre d’afficher des prétentions qui brusquent des rues arabes encore bouillonnantes de révoltes et des opinions dont l’enthousiasme a été douché par ce que d’aucuns ont appelé la contre-révolution islamiste.

Mourad Slimani
Repost 0
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 21:16

 

 

On verra bientôt le retour des Janissaires Turcs, des beys et des deys....les Bachagha on en a déjà assez !

 

 

IL SE POSE COMME GARANT DE LA STABILITÉ AU MOYEN-ORIENT

Le message d'Erdogan aux Arabes

Par
«Notre objectif est de se réconcilier avec le Monde arabe»«Notre objectif est de se réconcilier avec le Monde arabe»

En renforçant ses relations avec les pays arabes, l'ancien Empire ottoman veut se repositionner sur la scène internationale.

La Turquie veut se rapprocher davantage du Monde arabe. Le gouvernement d'Erdogan accorde un intérêt particulier à cette région qui connaît des mutations importantes marquées par le Printemps arabe. «Notre objectif est de se réconcilier avec le Monde arabe et d'établir un langage politique et une attitude commune avec les pays arabes», a déclaré Bülent Aring, représentant du Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan. C'est le message qu'a voulu transmettre la Turquie aux pays arabes à travers l'organisation du premier Forum arabo-turc des médias qui se déroule actuellement à Istanbul. Ce forum de deux jours se veut comme étant le début d'une nouvelle étape dans la relation entre la Turquie et les pays arabes. Bülent Aring a reconnu que son pays s'est orienté beaucoup plus vers l'Occident pendant des années en marginalisant ses voisins. «Nous voulons renforcer notre coopération avec les pays arabes», a-t-il réitéré devant les représentants des médias arabes. Cet intérêt est loin d'être fortuit. En adoptant des positions fermes dans les questions arabes, la Turquie aspire jouer un rôle incontournable dans cette région qui est devenue le centre d'intérêt des grandes puissances. «Nous sommes en train de suivre une nouvelle politique adaptée à notre place géostratégique», a affirmé le représentant du gouvernement Erdogan. Revenant sur la situation dans les pays arabes, le représentant du gouvernement turc a mis en garde contre un échec des révolutions arabes. «Il faut éviter la fitna et s'éloigner de tous les facteurs de division tels que l'ethnicité», a-t-il insisté en précisant que le but est de parvenir à la cohésion des sociétés arabes pour qu'elles puissent jouer un rôle sur la scène internationale. M. Bülent a mis en garde contre l'intervention étrangère et met l'accent sur la stabilité de la région. «Le Printemps arabe est un tournant historique important il ne faut pas qu'il tourne l'hiver», a-t-il prévenu.
Ce responsable a réitéré l'engagement du gouvernement Erdogan à développer davantage ses relations avec les pays arabes et à soutenir les causes arabes. La Turquie veut se porter garante de la stabilité dans le Monde arabe. «Il faut multiplier nos efforts pour assurer la stabilité dans la région», a plaidé le représentant du Premier ministre turc.
Nul n'ignore que le gouvernement Erdogan s'est distingué ces derniers temps par ses positions courageuses vis-à-vis de la question palestinienne en tenant tête à Israël. La question de la Syrie est un autre dossier sur lequel la Turquie joue un grand rôle.
En renforçant ses relations avec les pays arabes, l'héritière de l'ancien Empire ottoman veut se repositionner sur la scène internationale.
Le choix du timing pour la tenue de ce forum traduit clairement la volonté de la Turquie à jouer un rôle prépondérant dans la région. Consciente de la place qu'occupent les médias dans le monde et leur rôle dans le basculement des événements, la Turquie a consacré son forum aux médias arabes et turcs dans l'objectif de transmettre directement son message.
Autrement dit, la Turquie veut établir un pont avec les pays arabes pour constituer un axe fort qui sera en mesure de s'imposer sur la scène internationale.
Ce forum ouvre un large débat sur les médias et leur impact sur l'ordre politique mondial.
Plusieurs ateliers sont prévus pour débattre de la place des médias dans l'orientation de l'opinion publique locale et internationale et les différentes problématiques qui se posent sur le plan régional et international. Il y a lieu de souligner, qu'il y a une forte présence des médias en Turquie.
Selon les chiffres avancés par le représentant du gouvernement, la Turquie possède 6549 quotidiens, 209 chaînes locales de télévision et plus de 1190 radios.

 

 

Repost 0
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 21:46

iḥizi

Repost 0
Published by iflisen - dans photo
commenter cet article
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 22:28

DDK

 

Tanmehla n yedles n temnaḍt n Tizi-Wezzu s lemεawna n tdukkliwin tidelsanin, am tiddukla n Igerbucen, Adrar Nat Gdiεa, Ixrban akk d Ḥnifa, sudsen-d yiwen n leqdec s wazal-is s teγzi n 03 n wussan deg assn 12 almi d ass n 14 numember 2011 deg wexxam n yedles n Lmulud At Mεemmar, d tajmilt i unaẓur Muḥemmed Igerbucen i lmend n umuli n wass n tlalit-is. Ahil n leqdic d amarkanti, yebda ass n 12 numember γef 10 n ssbeḥ s temzikent, syen d asarag n mass Dr. Ounoughène i d yemeslayen γef tudert d umecwar n Muḥemmed Igerbucen di tẓuri, syen amsarag yexdem aznaz s ibudan i wedlis-is "L’influence de la musique sur le comportement humain". Tamedit n wass d tarbeεt n uγerbaz n uẓawan aγelnaw n Lzzayer tamanaγt akk d tarbeεt Afzim i d-yefkan kra n cnawi. Ass wis ssin d mass Racid Moxṭari i d yefkan yiwen usarag anda i d-yemeslay γef tudert d leqdic unaẓur-agi. Ma yella d ass-a d tagara n tejmilt, anda tella yiwet n tmeγra meqqren akk dtikci n warazen i wid i d-yufraren deg temzizelt.
Anwa i d Igarbucen?
Muḥemmed Igarbucen d taεwint n tẓuri, drus n medden i d-yettmeslayen fell-as di tmurt n Lzzayer. D anaẓur ameqqran yettwasen aṭas di tmura n lbarani walla di tmurt-is. Muḥemmed Igerbucen d aqbayli, ilul deg Temgut, taddart n At Wuccen, di tγiwant n Uzeffun aseggas n 11907. Muḥemmed wwin-t imawlan-is γer Lzzayer tamanaγt ass-mi yella d ilemẓi, dγa dinna i yemlal d yiwen n Weglizi isem-is L.Roth, d yiwen unesbaγur ameqqran. Ass mi yewweḍ 12 n yiseggasen di leεmer-is, yelmed aẓawan (Lmuziga), dγa imawlan-is ğğan-t acku mmi-tsen yezmer i yiman-is, tteklen fell-as aṭas, yeqqim γer Weglizi-nni ddeqs, syen yuγal γer uγarbaz n uẓawan (Lmuziga). Ass amenzu yelmed γur aselmad Living. Yuγal irruḥ γer tmurt n Lutric anda ikemmel ulmud-is n uẓawan. Aseggasn 1923, Muḥemed Igerbucen yesεa 16 n yiseggasen di leεmer-is, yura deg yiwet n temlilit n uẓawan (Lmuziga). Ixdem-d yiwet n lmuziga i d as-d-yesmuzegten. Igerbucen yewwi-d yiwen n wudem amaynut i uẓawan (Lmuziga) i waṭas n yisura am "La Fontaisie Algérienne", "Découverte du Sahara", "L'appel du sud"..atg d waṭas niḍen. Ihi Muḥemmed Igerbucen d tala ideg ara yagment tsutiwin i d-iteddun.

Islam Bessaci

Repost 0
Published by iflisen - dans Musique amazigh
commenter cet article
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 21:54

 

En écoutant une interview ce matin du chanteur Amour Abdenour à propos de la chanson Kabyle et de ses nombreux problèmes, notamment la prolifération d'amateurs s'érigeant en artistes, voici une proposition qui est inspirée de l'exemple Québécois :

 

 

- Création de l’AKISQ (Association Kabyle de l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo) comme une association professionnelle sans but lucratif.

 

L'AKISQ défendra les intérêts de ses membres et favorisera le développement de l'industrie de la musique en Kabylie.

 

Son premier mandat consistera à produire deux activités majeures de promotion pour l'industrie Kabyle de la musique :

  • L'AKISQ sera chargée de l'organisation d'un stand collectif (" Musique du Kabylie") et de la coordination de la participation de ses membres au Marché international du disque et de l'édition musicale (MIDEM);

 

  • Production d’un gala annuel télévisé par (BRTV ou Chaîne Nationale Amazigh) visant à récompenser les artistes, artisans et professionnels de l'industrie de la musique Kabyle. Dans le cadre de ce Gala Annuel, l'AKISQ remettra des prix à instaurer (Iguerbouchen, Khedam, Hesnawi, Azem, etc...). 

Elle effectuera des représentations auprès des pouvoirs publics, tels que les Présidents des APW de Kabylie et le Gouvernement Algérien sur les questions concernant :

  • les politiques générales de l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo ;
  • le financement de cette industrie ;
  • la défense des droits des producteurs ;
  • la réglementation de la radiodiffusion.
Repost 0
Published by iflisen - dans Musique amazigh
commenter cet article

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens