Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 01:55

 

Azul ,

yeεjel elqum : tout va vite maintenant

Kulci iruh s lεejlan

Muqel tura tadwilt agi n ‘’Radio Tamurt’’ aken tettεeddi :

Tadwilt at tezri am_maḍu

Kulci yetfukku

Ala ...ara d-yeqqimen !

Aken is yenna Amar Boudella ( Tizi m Bwaali, Tigzirt, 1998. Recueil ‘’I d-yusan d wul yesfan’’. Traduit par Said Wehsen, edit SEELF, Muhend U Yehya)

Lweqt iγṣeb yerna iḥeṛs-aγ

Tamusni txuṣṣ-aγ         

Atan anida terwi

Mazal aγbel ur yekfa

Wayeḍ mi d-yusa

Af tebburt yebda akubri

Esman ixdem tilisa

Deg-sent iḥebs-aγ

Ulac abrid i uεeddi

M-is nenna bezzaf aya

Ula d menwala

Ak yinni cetki i ṛebbi

 Wigi d iεdawen n ṣṣeḥ

El menkweṛ yefḍeḥ

Sudden-aγ abrid n tlelli

 

Amusnaw gzemn as awal

Xeṛben akw leḥwal

Amek ara telḥeq trejdalt ulli ? (30 janv 1988)

 

 

Amawal :

Lweqt : époque [ Ad d-yas lweqt n tnekra annect nebγu nεic !]

Lḥal : temps climatique

[Ay aberwaq

lḥal iḍaq

yebbweḍ-d lweqt anemfaṛaq]

Akud/ikuden : temps [Akud la iserru]

Sru : fluer [les Issers, yesr]

Akud yennesr-iyi ger ifasen

Akud yezri yennser

Ur yetḥulfu ara i wakud la iserru

Tallit/talliyin/tillay : époque; moment imprécis; instant; période

Lawan : temps; époque

Azemz : délai

 

eγṣeb : être pressé; iγṣeb-iyi lḥal ad ruḥeγ

Azel : courrir; la ttazzalent lewqat

Ezreb : presser; accélérer

γiwel : se  hâter; se dépécher; usan la tγawalen

εjel/lεejlan : yeεjel elqum : tout va vite maintenant

iḥemq-iyi lḥal : je suis pressé

 

Réponse à Amar Boudella

Akud la iserru   

akud yezri yenser
ur nezmir a-t-id nerr
ufgen wusan am igḍaḍ

iḍelli kan i-d nezger
nerwel-d si Lezzayer
nerra-d metwal agummaḍ

deg ugafa aqlaγ nedder
s wanuz akw d sser
s ddaw igeni asemmaḍ

am ass-a aḍu ad ikker
ad neffe
γ
ar lber
amcum a-s yezwi icuḍaḍ

 

Frequence de Schumann

Meẓẓi neγ meqqweṛ, la tḥussun s wusan i la yetγawalen

La ttafeg-en wusan !

Asenagar/isnagaren : fréquence

Ul n ddunit la iḥebbek

 

Les résonances de Schumann sont un ensemble de pics spectraux dans le domaine d'extrêmement basse fréquence (3 à 30 Hz) du champ électromagnétique terrestre. Ces résonances globales dans la cavité formée par la surface de la Terre et l'ionosphère, qui fonctionne comme un guide d'onde, sont excitées par les éclairs. Le mode principal a une longueur d'onde égale à la circonférence de la planète et une fréquence de 7,8 Hz. Sont présentes, en plus de la fondamentale à 7,8 Hz, des harmoniques à 14,3 Hz, 20,8 Hz, 27,3 Hz et 33,8 Hz. Ces valeurs présentent une légère excursion de fréquence, précisées dans la page originale.

Elles sont nommées d'après le physicien allemand Winfried Otto Schumann qui les prédit dans les années 1950. Elles furent observées dans les années 1960.

 

La Résonance Schumann est présentée par les géophysiciens actuels comme le battement de cœur de la Terre. Elle était de 7,8 Hz depuis des milliers d'années. Mais à partir de 1980, cette fréquence s'est accélérée, d'abord lentement, puis de plus en plus vite à partir de 1997, au point d'atteindre aujourd'hui le niveau de 12 Hz. L'accélération du taux vibratoire de notre planète fait que 24 heures de durée de vie correspondent en fait maintenant à seulement 16 heures réelles, en terme de temps terrestre. C'est comme si le temps s'était brutalement accéléré, emballé !

Le temps est-il brusquement devenu fou ???!!!

Et notre temps va s'accélérer encore, à mesure que nous approcherons du ''Point Zéro'', qui correspond au renversement des pôles magnétiques. Car si 24 heures d'une journée représentent encore actuellement 16 heures effectives, l'écart va continuer à augmenter suivant une progression exponentielle, et au passage du Point Zéro, que certains situent à la fin de 2012, 24 heures d'avant 1980 correspondront alors à 0 heures effectives. Autrement dit, le temps terrestre, le temps de troisième dimension n'existera plus ! Les conséquences de ce phénomène semblent incalculables. Elles défient même toute imagination, puisqu'il ne s'agit ni plus ni moins que du basculement de la Terre et de l'ensemble de l'humanité dans une nouvelle dimension !

Cette élévation de la fréquence vibratoire de la Terre agit sur plusieurs niveaux et en particulier sur le Temps. Autrement dit, plus la vibration s'élève, plus le Temps s'accélère !

  Aujourd'hui, une journée de 24 heures correspond à 16 heures de Temps réel ! Le Temps s'accélère et va continuer de s'accélérer de plus en plus... sans que nous en ayons conscience.
  Certaines personnes, toutefois, sentent que tout va de plus en plus vite... Elles ont la nette impression que les journées sont plus courtes.

 

La flèche du Temps

Prigogine, Prix Nobel 1977, rencontre en 1998, 80 ans

Iṭij γer wedrar yaγli

mačči d kra i d-nettara

Ayen iεeddan iεedda : ce qui est passé est passé (irréversibilité)

Ayen yezrin yezri

 

Tistent (tissegnit) n Wakud*

akud yeẓaden am tsirt
yegguma ad aγ yesγim
ur yessin tamenddefirt
ar zdat i yettqeddim
anezgum yekkat tamnirt*
ikereḍ am zzit aqdim

aqli am'in tewet tmaggirt*
ziγen nefu yettleğim*
tḥuzaγ tegwnitt tukmirt*
yalwa anda yettlemmim*
nunag ur neği tamḍirt
mazal Abrid n Walim*

tarewla ur tezggil tigzirt
ilmeẓyen yiwen ur iqqim
nekwni nenfa-d tafejrit
nenejla-d aken d lqim
tuγalin γuṛem a tafrikt
alma yeğuğeg wajdim*

GM:

Tistent n wakud : la flèche du temps de Prigogine

Tamnirt: ewet tamnirt (se lamenter); syn. ewet agejdur
Tamaggirt: indigestion
Yettleğim : affadir, rendre fade
Tagwnitt tukmirt : moment pénible; période difficile
Yettlemmim* :vivoter; brouter une herbe rare

 

Yukr-iyi wul γef tmurt : j'ai la nostalgie du pays

Tanekra n tafukt : lever du soleil
Asmi tuγ heddṛen luḥuc

Katent ellir : chanter en battant des mains

La serrunt walen-is

Anef i-yiṭij ad ifu : éclairer; resplendir

Anef i-yinan ad srun

Tibbura n usegwas

yezri usegwas iil
qrib ay ul ur d-tehsi

akud i
γleb ṭṭumubil
ittazal deg-uzal deg-i

teffe
γ- iflisen umellil
ur tukire
ur ten
γi

tuγi ṛṛay ur netwil
tenfi-
a tamurt usemi
tekka-yaγ-d s nig i
γil
susem kan ulay d tenni

iγa
-i rrehn-iw ahlil
tefna-yi trewla deg-i

 

 

Tigrisin (on compte par les hivers)

Ay gg-zrin di tegrisin
seg asmi d-neffe
γ
si tmurt
yerna ẓẓi
γ
tineqwlin
leqme
γ
acḥal ttazemurt
neğğatent tura d lesnin
ar
γ
ursent ur d-nettnunut


Ṣmayem-agi d wis εecrin
mi kniγ di lεetba n tebburt
nekwni i d-yekren di tγaltin
yuraren deg tuddar takurt
a tamrikt mm teryacin
deg-em iγ-i d-ṣṣaḥ lqut

 

Yukr-iyi wul γef tmurt

Ay ixf-iw kker ur ggan

Sbeh zik di tewlellas
 Abrid-ik yedher iban
 Σelli di tegnaw dleq-as
Meqqer uzwag iy inγan

 Tamurt-iw rzu fellas

   
   I nekk iεezben s iγnan
   Achal tura d aseggwas
   Ur nfaq mi zrin wusan
   Ay ul-iw recdeγ kullas
    Ay agellid i t-yencan
    Γit-aγ ad yazef lweswas

Abrid n Walim : Voie Lactée
Wajdim : herbe à peignes

Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens