Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 19:28

 

Culture : BOUIRA
7e édition du livre et du multimédia amazighs

 

 

Le Salon du livre et du multimédia amazighs revient cette semaine dans sa 7e édition à Bouira. Au menu de cette nouvelle édition qui se tiendra du 17 au 23 avril prochain au niveau de l’esplanade de la maison de la culture Ali-Zamoum, sous les chapiteaux, il y aura, comme indiqué par Assad El Hachimi, directeur de la promotion culturelle au HCA, une vingtaine de maisons d’édition et une centaine d’auteurs et de concepteurs de logiciels multimédias.
Tout ce beau monde sera là pour s’échanger non seulement les expériences mais également pour donner et offrir ses connaissances et son savoir au large public qui, une semaine durant, aura la chance de côtoyer des figures emblématiques de la culture amazigh dans toutes sa richesse depuis les auteurs jusqu’aux réalisateurs en passant par les poètes et les comédiens. Des conférences et des tables rondes ainsi que des cafés littéraires sont prévues. Ainsi, le public bouiri aura droit à un plateau royal pendant toute une semaine avec d’abord des conférences autour de divers thèmes. On citera, entre autres, «Histoire et patrimoine de Bouira» qui sera animée par le président de l’Association d’histoire et d’archéologie de Bouira, «La poésie religieuse de Si Mohand Oumhand» de Mohamed Ghobrini, journaliste et auteur, des tables rondes sur le thème «Quelle prise en charge sur fonds publics de l’édition amazigh» avec Mammeria Zoubida, universitaire et cadre au ministère de la Culture, Benaziez Ahmed, universitaire et enseignant à l’Ecole supérieure de journalisme, et Hocine Nouara, universitaire et représentante des éditions Enag, ou encore «A propos de l’expérience de jeunes talents» qui sera animée par Brahim Tazaghart, écrivain et directeur des éditions Tira, et Youcef Zirem, universitaire, écrivain et journaliste, représentant les éditions Zirem, «Le bon usage du multimédia pour la promotion de tamazight» avec Hamza Ould- Mohand, consultant en informatique, Salah Kadi, spécialiste en réseaux informatiques et Benferhat Boualem, concepteur de programme et éditeur et, enfin, une dernière table ronde sous le thème «Autour de l’Anawal, premier lexique moderne amazigh en Algérie» qui sera animée par Mustapha Benkhemou. Outre ces conférences et tables rondes, il y aura des cafés littéraires sur l’œuvre de Slimane Azem, sur «Tamazight unicode», «Le conte comme activité d’éveil à l’école» et, enfin, «La dramaturgie et l’écriture». Des lectures poétiques ainsi que des animations culturelles avec des projections de films pour enfants et des pièces théâtrales et de la musique sont au menu. En somme, disons que pour cette année, comme le soulignera M. Assad, même si un thème spécifique n’y est pas consacré, il reste que l’effort est axé sur l’édition et l’encouragement de nouveaux éditeurs qui ont accepté de se lancer dans le monde de l’édition en encourageant les jeunes talents, en publiant leurs produits, alors que par le passé, hormis les ouvrages édités par le HCA et, à un degré moindre, le ministère de la Culture, la plupart des jeunes talents étaient obligés d'éditer leurs produits à compte d’auteur, ce qui bloque les initiatives et freine en quelque sorte la créativité. Aujourd’hui et grâce à la multiplication de maisons d'édition, beaucoup de jeunes auteurs ont vu enfin leur rêve réalisé. Ces jeunes auteurs proposent dans la plupart du temps, des œuvres de haute facture tant par le contenu que par le style, la métaphore et la symbolique. Cela étant, espérons que les autorités de la wilaya seront, cette fois-ci, à la hauteur et sauront prendre en charge convenablement les hôtes de la wilaya en leur assurant un séjour agréable, pas comme l’année passée où les artistes et les représentants du HCA se sont retrouvés pendant un déjeuner à puiser de l’eau avec un bocal d’un… fût.
Y. Y.

Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans Tamazight tatrart
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens