Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 23:12

Liberté

 

Dimanche, 20 Janvier 2013

Tizi Gheniff

À quand un statut pour le musée Ali-Mellah ?

Par : Ghilès O.

“Nous interpellons aussi bien les autorités locales que celles de la wilaya à redoubler d'efforts pour donner à ce musée la place qui lui revient d'autant plus qu'il abrite un pan de notre histoire et qu'il porte le nom d'un valeureux colonel en la personne du colonel Ali-Mellah”.

Inauguré en 2000, le musée dédié au colonel Ali Mellah, dit Si Chérif, est resté à l'abandon entre 2003 et 2012. Ce n'est que vers la fin de l'année dernière que des jeunes, affectés dans le cadre du pré-emploi, que certaines activités y ont repris. Ce site se compose d'une salle servant de musée où sont déposés des objets appartenant à la période de la guerre de Libération nationale, une salle de lecture, une salle informatique dépourvue de micro-ordinateurs et d'Internet et une bibliothèque. Mais, ce qui est encore plus important dans cet endroit c’est cette stèle sur laquelle sont gravés les noms des 746 martyrs des deux communes de Tizi Gheniff et de M'kira. Malheureusement, à cause des infiltrations d’eau du sommet de cette stèle, le risque d'être fortement abîmée est grand avec les pluies abondantes de l'hiver, si bien que des plaques de marbre à sa base se sont détachées. Dans une virée sur les lieux, nous avons aussi découvert toutes ces fresques, relatant des épisodes de notre histoire, en état de dégradation avancée par manque d’entretien. “C'est un musée réalisé avec la bagatelle de six millions de centimes au début des années 2000. Avec le temps, nous constatons que sans statut, son avenir n'est pas radieux. Il n'est doté ni de gaz naturel, ni de téléphone pas même de gardien. En fait, rien. Sans ces jeunes, il n'y aurait rien ici. Nous demandons que ce site ait un statut et par ricochet un personnel et un budget de fonctionnement. Nous refusons qu'il soit géré par la direction de la culture parce que c'est un site historique réalisé par la direction des Moudjahidine, et qu'il ne sorte pas de ce cadre”, nous a confié sur place le premier responsable de la kasma des moudjahidine de Tiz Gheniff. Et de poursuivre : “On nous a promis de le prendre en charge dans le cadre de la célébration du cinquantième anniversaire de l'indépendance mais, pour le moment, rien n'est fait”. Sa bibliothèque contient 472 livres couvrant différentes disciplines, à savoir l'histoire, la culture générale, les sciences physiques, la littérature, sciences et médecine... “Nous avons reçu dernièrement un quota de 2 654 livres neufs remis par la daïra. Il est attendu de les répertorier avant les mettre à la disposition de la bibliothèque pour servir les bibliophiles”, nous a dit le jeune qui s'occupe de cet espace. Au regard de ce dont dispose cette structure, il est certain, qu'avec beaucoup d'attention et de prise en charge, elle sera un point de ralliement pour tous ces lycéens et collégiens. D'ailleurs, des élèves sont autorisés à utiliser la salle de lecture pour des révisions en petits groupes. “Nous interpellons aussi bien les autorités locales que celles de la wilaya à redoubler d'efforts pour donner à ce musée la place qui lui revient, d'autant plus qu'il abrite un pan de notre histoire et qu'il porte le nom d'un valeureux colonel en la personne du colonel Ali Mellah”, tel est le message que veulent faire passer toutes ces personnes rencontrées sur ce site.


O. G

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens