Samedi 30 juillet 2011 6 30 /07 /Juil /2011 04:54

 

 

Ossements et écriture tifinagh à Samma

Des ossements et des caractères Tifinagh ont été mis à jour à Samma, village situé dans la commune de Bendaoud, à 80 km environ de Bordj Bou Arréridj.

Un véritable "Tassili" a été découvert par les jeunes de Samma qui nous ont fait visité les lieux, des lettres tifinagh en couleur rouge ont traversé des millénaires et ont résisté aux méfaits de la nature.

Ces peintures rupestres laissés par les ancêtres comme un message pour les générations futures, attestent non pas du passage de l’Amazigh, mais de son histoire et de sa présence dans cette région.

Lors de notre exploration de la place nous avons été surpris d’apprendre qu’il y a des grottes à proximité du site qui n’ont jamais été visitées à ce jour, parce que cela nécessite un équipement spécial, car il y fait très sombre d’une part, d’autre part ce qui a empêché les curieux d’accéder à ces grottes est l’existence d’un danger lié à la présence d’animaux et de reptiles.

A. Bouguettaya

 

 

 

 

 

 

 

Le fondateur du cirque Amar est originaire de Bordj Bou-Arréridj

Le célèbre cirque Amar a été fondé en France par un Algérien originaire de Kabylie. C’est ce qu’indique les sites spécialisés qui précisent que ce cirque a été créé par le dénommé Ahmed Ben Amar el Gaïd, né en Kabylie, précisément à Bordj Bou-Arréridj, en 1860. L’aventure commença avec notamment, la troupe orientale qui se produisait au Moulin Rouge. Il épouse une Française et évolue dans ses activités en mettant en place une fosse aux lions où il fit descendre ses trois fils, Ahmed, Abdallah et Mustapha, considéré à l’époque comme “le plus jeune dompteur au monde”. En 1913, Ahmed Ben Amar mourut, mais sa femme ne renonça pas à l’aventure et à l’appel des grands chemins, fidèlement soutenue par Ahmed fils et Mustapha, tandis qu’Abdallah avait décidé d’ouvrir sa propre ménagerie. Dès 1926, “Le Grand Cirque Ménagerie Amar Frères” devint célèbre au-delà des frontières. Forts de leur popularité sans cesse grandissante, les frères Amar prirent la route de l’Algérie, de la Tunisie, du Maroc, où l’accueil s’avéra délirant, avant de rallier l’Égypte, la Grèce, la Turquie, la Bulgarie, la Roumanie, la Yougoslavie, la Hongrie, l’Autriche, l’Italie

Par iflisen - Publié dans : Kabylie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés