Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 10:44

 

 

Alors qu’on voit souvent dans le catholicisme romain une religion européenne, il n’est pas inutile de se souvenir que la fonction de pape, le plus haut dignitaire de l’Église, a été occupée à trois reprises par des chrétiens originaires d’Afrique du nord.

  • Victor Ier était berbère, né dans l’actuelle Tunisie, il fut évêque de Rome et à ce titre gouverna l’Église romaine1 à partir de 189 et ce durant une dizaine d’années

Victor Ier (°? - +199), l'un des saint Victor, était berbère (Afrique du Nord). Il fut le 14e évêque de Rome1, c'est à dire le 13e successeur de saint Pierre sur le trône pontifical.




C'est avec lui que commence à s'affirmer la volonté des évêques de Rome d'affirmer un magister moral sur les autres Églises. Selon le Liber Pontificalis Victor est d'origine amazigh africaine mais saint Jérôme en fait un authentique romain. En tout cas il favorise systématiquement les éléments romains au sein de l'Église. Il succède à Éleuthère vers 189 et gouverne l'Église de Rome jusque vers 198/199 environ. C'est à cette époque que le latin supplante le grec dans la liturgie. Victor est le premier pape de langue latine, mais il faudra attendre l'an 230 pour que la messe soit célébrée à Rome en latin et non en grec.
Il réussit à organiser de nombreux synodes qui vont parvenir à s'entendre sur le jour de Pâques qui sera célébré un dimanche comme à Rome. Seule la province d'Asie refuse de s'aligner sur la pratique romaine. Il agit en évêque assez intransigeant en particulier avec ceux qui refusent de s'aligner sur les décisions romaines et refuse le moindre pluralisme de pensée. Il combat aussi avec acharnement les gnostiques.
C'est un des trois papes africains du catholicisme.

 

 

  • Miltiade ou Melchiade, né en Afrique du nord, fut pape de 311 à 314




Saint Miltiade ou Melchiade, étant né en Afrique, fait partie de la catégorie des papes africains. Il est évêque de Rome du 2 juillet 311 jusqu'à sa mort le 10 ou le 11 janvier 314.
Historiquement, il est le premier pape à bénéficier de faveurs d'empereur romain : Maxence, levant les mesures répressives contre les chrétiens, autorisa son élection en 311, après une vacance de l'évêché de Rome de plusieurs années.
Après l'élimination de Maxence par Constantin Ier, la mère de ce dernier lui offrit le palais de Latran qui faisait partie des possessions impériales. C'est là qu'il organisa le concile régional de Latran en 313, pour trancher sur l'élection de l'évêque de Carthage contestée par les donatistes.
Il a été enseveli, à un emplacement demeuré indéterminé, dans la catacombe de Saint-Calixte sur la voie Appienne à Rome. Ses reliques auraient été transférées dans la basilique Saint-Silvestre-de-la-Tête.
Bien qu'il semble être mort de causes naturelles, il est considéré comme martyr et fêté le 10 décembre.

  • Gélase Ier, également berbère, fut pape de 492 à 496

 

Saint Gélase 1er, un pape d’origine kabyle, par l’Abbé Vincent Serralda


Saint-Gélase 1er, 49ème pape, est né en Kabylie. Il ne fut pape que durant quatre années, mais ses enseignements sur le péché originel, sur la double nature, humaine et divine, du Verbe et sur la primauté du Siège Apostolique ont marqué dans l’histoire de l’Eglise. Une vingtaine de lettres authentiques, un sacramentaire qui regroupe les formules liturgiques de l’Eglise latine, un traité des deux natures en Jésus-Christ et une soixantaine de " canons " sont l’œuvre qu’il nous laisse.

Le pape Gélase 1er interdit les fêtes "Lupercales" en 496, fêtes romaines de printemps consacrées au dieu Pan, dieu des bergers d’Arcadie et les remplaça par la commémoration du martyr de Saint-Valentin qui devint la fête des amoureux.






Gélase fait carrière dans le clergé de Rome et devient même le conseiller, d’ailleurs écouté, du pape Félix III. Il lui succède sur la chaise de Saint Pierre le 1er mars 492. Le début de la renaissance du droit canonique peut être fixé à l’élection de Saint-Gélase 1er. Dès les premiers temps de son pontificat, il manifeste la haute conscience qu’il a de ses droits et de ses devoirs. Sa prudence et sa fermeté dans le gouvernement de l’Eglise, son activité de théologien et d’écrivain, le font remarquer entre tous ses prédécesseurs de la seconde moitié du VIè siècle, et ses mérites font évoquer Saint-Léon 1er le Grand (461).

De Tertullien, il a le goût de la controverse et aussi les talents, la verve et la vigueur. Il est intraitable par devoir et par nature. Gélase affirme avec noblesse les droits du pouvoir spirituel dans une lettre à Anastase, empereur de Byzance : "il y a, auguste empereur, deux pouvoirs principaux pour régir le monde : l’autorité sainte des pontifs et la puissance royale. Des deux, celle des prêtres est d’autant plus importante qu’ils doivent, dans le jugement divin, rendre compte au Seigneur des rois eux-mêmes".

C’est ainsi que ce Berbère rétablit l’ascendant du Pape devant l’autorité des empereurs, non seulement dans son temps, mais aussi pour les siècles à venir.

A la différence de Saint-Léon, il ne parle pas d’union des pouvoirs, et la pensée gélasienne s’explique sans doute par la personnalité de son auteur.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

attalsaoud 27/06/2016 14:38

Nous ,les kabyles sommes fiers de nos ancêtres .

chelli mourad 03/06/2013 11:36

le PAPE Victor premier il est né à Mila, ville située à l'Est de l'algérie.

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens