Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 21:02

DDK

 

Des étudiants de Béjaïa agressés à Sétif et Jijel

Des incidents aux relents racistes

 

Officiellement orientés vers l’université Ferhat Abbas de Sétif, quelque 4OO étudiants originaires de la wilaya de Béjaia, sur un total de 1200, ont tenu hier, un rassemblement de protestation devant le siège du rectorat de l’université A. Mira. Tout en fulminant contre la décision de leur transfert vers l’université de Sétif, les protestataires réclament leur retour à l’université de Béjaia. " Nous ne réclamons rien d’autres sauf retourner à l’université de Béjaia " résume un contestataire. Alors que le recteur était en mission à Alger, une délégation composée d’étudiants et de parents a été reçue hier, par le vice-recteur de l’université A. Mira de Béjaia. Mais la rencontre n’a fait, au final, qu’exacerber la frustration de ces étudiants. " Le vice-recteur s’est déclaré non habilité à se prononcer sur une question aussi épineuse liée aux transferts d’étudiants d’une université à une autre " nous confie l’un des étudiants.
Jeudi dernier, des affrontements entre des étudiants de Béjaia et leurs camarades de Sétif ont éclaté devant l’entrée principale de l’université Ferhat Abbas (UFAS). La veille, soit mercredi aux alentours de 23H, des individus “mal intentionnés” auraient pénétré dans l’enceinte de la cité universitaire où résident les étudiantes de Béjaia ce qui explique en partie les incidents enregistrés le lendemain, apprend-on d’un étudiant inscrit à la faculté des sciences économiques de l’université de Sétif. Selon notre interlocuteur, la violation des franchises universitaires par des individus étrangers à l’université, tout en semant la panique à l’intérieur d’une résidence universitaire filles, mercredi 19 octobre vers 23H, a provoqué un tollé parmi les étudiants de Béjaia inscrits cette année à Sétif. Dans la matinée de jeudi, un rassemblement tenu devant l’entrée principale de l’université de Sétif s’est transformé subitement en batailles rangées entre les étudiants de Béjaia inscrits à la faculté des sciences économiques et leurs camarades. La situation allait s’empirer n’eut été la décision prise peu après midi par les autorités locales de Sétif d’acheminer les étudiants mécontents de Béjaia à bord de bus appartenant à la régie publique du transport urbain de Sétif vers leur wilaya d’origine. Samedi, un bus transportant des étudiants de Béjaia inscrits à l’université de Jijel a été caillassé par un groupe d’individus, avons-nous appris d’une source fiable. Il est à rappeler par ailleurs que près de 4000 nouveaux bacheliers de Béjaia ont été transférés vers d’autres universités pour manque de places pédagogiques. Des orientations qui n’étaient pas du goût de ces nouveaux bacheliers, du moins ceux orientés vers l’université de Sétif qui comptent inscrire leur mouvement de protestation dans le temps jusqu'à satisfaction de leur revendication .

Dalil S

Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans Kabylie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens