Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 21:43

 

TSA

 

Article de loi sur l’inéligibilité des binationaux

Quand le pouvoir algérien s’inspire de l’extrême-droite français

 



De toutes les mesures contenues dans l’avant‑projet de révision de la loi électorale, celui concernant les binationaux (lire) est sans doute le plus choquant. L’article 82 de la nouvelle loi actuellement en discussion au gouvernement stipule que les candidats à l’APC, APW ou APN, doivent « être de nationalité algérienne exclusive, d’origine ou acquise depuis vingt ans au moins ». Comprendre : les binationaux ne sont éligibles à aucune élection.

La mesure est choquante parce qu’elle semble s’inspirer des propositions des plus scandaleuses formulées ces dernières années par les partis de droite et d’extrême‑droite en Europe, notamment en France où réside la plus importante communauté d’origine algérienne. Récemment, un député français avait en effet proposé d’obliger les binationaux de ce pays à choisir entre la nationalité de leur pays d’origine et celle de leur pays d’accueil. Finalement, la proposition n’a pas été retenue. Cette loi visait explicitement les Français d’origine maghrébine.

La double nationalité est devenue un thème récurrent chez l’extrême‑droite européenne, notamment française. L’avant‑projet de loi algérien pourrait renforcer en France le camp de ceux qui souhaitent exclure davantage les binationaux de la société. L’Algérie va ainsi affaiblir sa communauté en France, déjà en position difficile.

Le projet de loi pose aussi un autre problème. Comme le montre la gestion chaotique du pays depuis quelques années, l’Algérie manque d’élites. Une partie des ministres du gouvernement et des managers publics ont montré leurs limites sur le plan technique. Certains peinent même à faire le travail d’un chef de projet et livrer des chantiers dans les délais. Les binationaux ne sont pas seulement des Algériens qui possèdent deux ou plusieurs passeports. Ce sont des compétences qui pourront servir l’Algérie. De quel droit le pouvoir veut‑il priver le pays de leur apport ? Cette proposition n’a pas encore été votée. Elle doit d’abord être validée par le Conseil des ministres avant d’être soumise au vote des députés. Ces deux étapes devront être mises à profit pour supprimer l’article en question

Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens