Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 20:03

el watan

 

 

Les chiffres du ministère de la Santé contestés

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 29.05.12 | 10h00

Leur prévalence dans les pays développés n’atteint même pas les 5% ; en Algérie, elle dépasserait largement les 30%, selon les professionnels de santé qui contestent les 15% dont par le le ministre de tutelle.

Si une véritable enquête sur l’hygiène hospitalière était menée en Algérie, les résultats auraient de quoi donner froid dans le dos. C’est peut-être pour cette raison que les services publics se contentent de petites études, loin d’être représentatives, avec à la clé des chiffres auxquels personne ne croit. Les derniers en date ont été donnés par Djamel Ould Abbès, ministre de la Santé. «Les différentes enquêtes réalisées au niveau de nos structures de santé sur les infections nosocomiales donnent un taux de prévalence national variant entre 12 et 15 %», a-t-il déclaré il y a quelques jours.

Les professionnels de santé étaient nombreux à contester ce chiffre, hier à Alger, lors d’une journée d’étude organisée par la société Nosoclean sur la question de l’hygiène hospitalière. Les infections associées aux soins touchent des centaines de millions de patients dans le monde chaque année. Leur prévalence dans les pays développés n’atteint même pas les 5% ; en Algérie, elle dépasserait largement les 30%. «Le plus regrettable en Algérie, c’est que nous n’avons pas de statistiques fiables sur la question de l’hygiène hospitalière. Et le taux de 15%, évoqué par les sources officielles, est en deçà de la réalité», explique le docteur Nafaâ Timsiline, directeur général de Nosoclean et organisateur de la rencontre.

Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans Santé en Algérie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens