Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 20:04

L'Expression

LE MAROC (et le pouvoir algérien) VEUT EFFACER TOUTE TRACE DE LA CULTURE SAHRAOUIE (Kabyle)

L'ONU rappelle à l'ordre Mohammed VI

Par
Assurer le respect des droits culturels pour tousAssurer le respect des droits culturels pour tous

Le gouvernement marocain, qui comptait sur le conflit libyen pour faire diversion sur la question du Sahara occidental et diaboliser le Front Polisario, vient d'être épinglé.

Les artistes et les hommes de culture sahraouis sont empêchés d'exercer et de faire la promotion de ce qui les distingue de leur colonisateur: leur identité. C'est ce qu'a constaté l'experte indépendante de l'Organisation des Nations unies dans le domaine des droits culturels. «J'ai également visité le Sahara occidental où j'ai fait la connaissance d'une multitude de festivals qui promeuvent l'héritage culturel de la région. Cependant, certains musiciens sahraouis ont été empêchés de participer à ces festivals en raison du contenu spécifique de leurs spectacles ou performances. Certains ont également été empêchés de citer des noms sahraouis», a souligné Mme Farida Shaheed à l'issue d'une visite qu'elle a effectuée au Maroc et au Sahara occidental entre le 5 et le 16 septembre 2011. La mission de l'experte onusienne avait pour objectif d'évaluer les efforts fournis par les autorités marocaines pour promouvoir et protéger les droits culturels et pour identifier les meilleures pratiques ainsi que les obstacles dans leur réalisation.
La sentence est sans appel: «Les mesures qui empêchent ou limitent les droits culturels de la population du Sahara occidental devraient être révoquées immédiatement par le gouvernement marocain... pour assurer le respect des droits culturels pour tous, il faut garantir la protection des droits de l'homme par des cadres juridiques.» Alors que l'actualité se structure au son des cannonades qui parviennent de Tripoli, Bani Walid, et Syrte, le conflit du Sahara occidental qui a été momentanément rangé au placard, ressurgit. Il refait surface pour rappeler à la coalition occidentale qui mène une campagne militaire aux lendemains incertains contre la Libye sous la bannière de l'Otan au nom de la démocratie et de la protection du peuple libyen, qu'il existe à quelques encablures, seulement, de ce théâtre d'opération, un peuple opprimé depuis plus de trente-cinq ans par le Royaume chérifien et qui ne demande qu'à être libre.
Une bombe à retardement qui doit éclater tôt ou tard au nez des tenants du pouvoir marocain.
«Le Maroc ne reconnaît pas le travail des Nations unies dont les résolutions réaffirment le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination pour le règlement du conflit au Sahara occidental» a dénoncé Boucharaya Beyooun, le représentant du Front Polisario en Espagne dans un entretien au journal italien on line «Meridiani Relazioni Internazionali».
Pour le moment, l'Organisation des Nations unies donne l'impression de vouloir revoir sa copie en ce qui concerne la question des droits de l'homme dans les territoires occupés du Sahara occidental.
Le gouvernement marocain, qui comptait sur le conflit libyen pour faire diversion sur la question du Sahara occidental et diaboliser le Front Polisario, vient d'être épinglé en ce qui concerne la promotion et la protection du patrimoine culturel de ce territoire qu'il, a annexé depuis 1975. Depuis le début du conflit libyen, le Makhzen qui a, semble-t-il monnayé sa reconnaissance du CNT pour faire table rase du droit du peuple sahraoui à s'exprimer librement sur son avenir dans le cadre d'un référenrendum d'autodétermination, mène une féroce campagne de diabolisation contre le Front Polisario. «Des gouvernements responsables comme le Maroc et des analystes indépendants avaient, depuis plusieurs années, attiré l'attention de la communauté internationale sur cette dérive du Polisario, qui veut ainsi diversifier ses différentes activités de contrebande en se lançant dans le trafic juteux de la drogue», rapporte une dépêche de l'agence de presse officielle marocaine MAP datée du 15/09/2011.
Les Marocains auront-ils le courage de le dire les yeux dans les yeux aux représentants du peuple sahraoui lors du prochain round de négociations? Les paris sont ouverts...

 

 

 

 

 

LE POUVOIR ALGÉRIEN VEUT EFFACER TOUTE TRACE DE LA CULTURE KABYLE

 

 

 

Soumis par fouroulou (dans Kabyle.com) le dim, 2011-09-18 21:46
 

Le deal que le pouvoir a signé avec les islamistes est de plus en plus visible dans la société kabyle, surtout ces dernières d'années. Le système a mis le paquet pour réislamiser le peuple (ou plutôt le salafiser), pour ça il en a tous les moyens: Quatre chaines de tv, autant de radio, sans compter les régionales, une myriade de pseudo journaux indépendants et en arabe svp, l'école, la mosquée..... Sur radio Soummam - qui n'a de Soummam que le nom- on invite des "savants" à qui des auditrices posent un tas de questions en direct: "Chikh, puis-je tailler mes sourcils? c'est pas haram?" Oui ma soeur, si ta vue est gênée, tu peux débroussailler chwiya. mais attention: Tabaroudj la ya djouz....
absentez-vous deux ou trois années loin de votre bercail, et à votre retour je vous parie tout ce que vous voulez que vous ne reconnaitrez pas votre Quartier.
la situation est grave et.....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens