Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 23:24
source: http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/20090324.OBS0383/corail_une_croissance_lente_pour_une_longevite_record.html


Corail: une croissance lente pour une longévité record
Protection de l'environnementUn plongeur averti sait que si par un geste malencontreux il brise un corail ce sont des décennies de croissance qui sont détruites… Et s’il fallait maintenant compter en centaines ou en milliers d’années?

Les coraux de l'espèce Gerardia vivent à 500 mètres de profondeur, autour des îles hawaïennes.

Les coraux de l'espèce Gerardia vivent à 500 mètres de profondeur, autour des îles hawaïennes. (NOAA's Hawaii Undersea Research Laboratory)
Rejoignant dans le livre des records des arbres millénaires comme le pin de Bristlecone, certaines espèces de coraux auraient une longévité exceptionnelle pouvant dépasser les 4.000 ans, selon une étude publiée aujourd’hui.

La longévité des coraux a fait l’objet d’études contradictoires, certains affirmant qu’ils pouvaient perdurer jusqu’à environ 100 ans, d’autres, comme Brendan Roark, qu’ils pouvaient avoir plus milliers d’années. Ce chercheur de l’Université de Stanford (Californie, USA) utilise la méthode de datation au carbone 14 pour estimer l’âge des coraux, tandis que d’autres comptent les anneaux de croissance, comme pour les arbres.

Dans une nouvelle étude publiée dans les PNAS, Roark et ses collègues expliquent que la croissance des coraux –pour les espèces Gerardia et Leiopathes- est plus lente qu’on ne pensait, de 4 à 35 micromètres par an, et que ces coraux atteignent une longévité respective de 2.742 ans et 4.265 ans. Cet âge s’applique au squelette de calcite bâti par les polypes qui vivent en colonie et forment les coraux.

Pour s’assurer que le carbone mesuré dans le squelette a bien le même âge que les coraux, et qu’il ne s’agit pas de carbone plus ancien présent dans son environnement, l’équipe de Roark a comparé les isotopes de carbone des derniers millimètres de squelette formés avec ceux du carbone présent dans l’eau et dans des coraux moins profonds. Ils constatent que le carbone capté par les polypes est ‘frais’, autrement dit qu’il a été rapidement transporté depuis la surface.

Les chercheurs confirment donc une longévité exceptionnelle pour ces deux espèces de coraux. Jusqu’à présent les records sont détenus par des arbres, notamment le pin de Bristlecone qui peut vivre près de 5.000 ans. Si ces résultats ne sont pas démentis, ils donneront une nouvelle urgence à la protection des coraux.


2è Sommet de l’Initiative du Triangle de Corail aux Salomon

19/11/2009 08:33
http://24hdanslepacifique.com/2e-sommet-de-linitiative-du-triangle-de-corail-aux-salomon

Conférence du Triangle de Corail aux îles Salomon [Reuters]
PHOTO

Conférence du Triangle de Corail aux îles Salomon [Reuters]

L’archipel accueille aujourd’hui les ministres de l’Environnement et des Ressources halieutiques des 5 autres États du Triangle de Corail: la Malaisie, l’Indonésie, le Timor Oriental, la Papouasie Nouvelle-Guinée et les Philippines.

L’Australie, en tant qu’État partenaire, a également envoyé son ministre de l’Environnement, Peter Garrett.

Les ministres évalueront l’efficacité des mesures mises en place depuis la création de l’Initiative du Triangle de Corail en 2007 pour préserver les récifs coralliens, les pêcheries et la sécurité alimentaire dans la région.

Au centre des discussions: l’établissement de nouveaux quotas de pêche. Une négociation qui aboutira, estime le Ministre de l’Environnement des Iles Salomon, Gordon Darcy Lilo. Il se dit confiant, car “les pays donateurs nous ont confirmé leur soutien, donc nous serons en mesure de fixer des programmes ambitieux de protection du Triangle de Corail“.

L’Initiative devrait également créer un secrétariat régional permanent et adresser une déclaration sur le changement climatique à l’ONU en vue du Sommet de Copenhague.

Il y a urgence environnementale, car le Triangle de Corail détient tous les records: il possède la plus grande superficie de récifs coralliens au monde -53%- et héberge 76% des espèces de corail ainsi que 37% des espèces de poissons de récif.

Une large partie de l’économie des 6 États du Triangle de Corail repose sur l’exploitation des ressources maritimes. Aux Îles Salomon par exemple, 80% des gens tirent leur revenu des récifs coralliens.

Selon Agnetha Vave-Karamui, la coordinatrice de l’Initiative du Triangle de Corail aux Iles Salomon, « Les récifs souffrent de la pression démographique et de la surpêche. Les populations de poissons sont décimées, particulièrement les espèces de thon. Cela ne va pas s’arranger dans les prochaines décennies avec le blanchiment du corail à grande échelle et l’élévation du niveau des océans lié au réchauffement climatique. »







Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans Écologie
commenter cet article

commentaires

Yves Cirotteau 09/12/2009 07:11


En tant que chirurgien orthopédiste, je travaille depuis plus de 20 ans sur l'utilisation du corail naturel (Porites) comme réparateur des os ostéoporotiques ou fracturés. J'ai écrit un site sur
cette utilisation exceptionnelle du corail comme substitut osseux. Je fais passer le message sur mon bnlog.
Voici le site : WWW:osteoporosis-surgery.com Cordialement. Yves Cirotteau


Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens