Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 06:02

 

source :

http://fr.wikipedia.org/wiki/L'italiana_in_Algeri

L'italiana in Algeri L'Italienne à Alger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'italiana in Algeri (L'Italienne à Alger) est un opéra italien en deux actes de Gioachino Rossini.

L'italiana in Algeri est le premier opéra-comique que Rossini écrit peu après sa première œuvre développée, Tancredi. L'histoire est celle d'Isabella, une Italienne partie en Algérie pour rendre la liberté à son amant, Lindoro, qui est devenu esclave d'un homme de grande importance dans le pays, Mustafa. L'héroïne tente aussi de réconcilier Mustafa avec sa femme, Elvira.

La partition requiert des chanteurs une très grande habileté et volubilité. Par exemple, dans le duo de Mustafa et Lindoro, Se inclinassi a prender moglie et la hauteur des notes que chante Elvira, tels dans l'introduction et le finale du premier acte. L'œuvre contient également de beaux airs, tels celui d'Isabella, Cruda sorte ! Amor tiranno !, et celui de Lindoro, Languir per una bella. La mélodie de l’ouverture est également assez connue.

Cet opéra, écrit en 1813 pour le théâtre San Benedetto à Venise, est considéré comme la première comédie « développée » de Rossini, puisque ses opéras précédents (à l'exception de Tancredi et peut-être Demetrio e Polibio) sont très courts et souvent ne contiennent qu'un seul acte, tels que La scala di seta, Il signor Bruschino, L'equivoco travagante, La cambiale di matrimonio, La pietra del paragone et L'occasione fa il ladro.

Rossini, en effet, se répète souvent dans son travail : il lui arrive fréquemment de réutiliser des morceaux de ses œuvres pour en écrire de nouvelles. Les exemples de cette pratique sont nombreux. Ainsi, l'ouverture de son opéra Otello, osia Il Moro di Venezia ressemble à celle de Il turco in Italia. Dans Armida et L'italiana in Algeri, on retrouve des traces de La Cenerentola. L'ouverture de Il barbiere di Siviglia a été composée pour Aureliano in Palmira. On retrouve aussi la même mélodie dans La Cenerentola (Non più mesta) et dans Il barbiere di Siviglia (Cessa di più resistere).

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens