Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 21:44

 

Dans Sétif.ino

 

 

Dans le but de traquer les consommateurs d’alcool clandestins, la gendarmerie nationale a entrepris cette semaine une vaste opération dans la vallée de Bousselam . Pas moins de 20 personnes ont été arrêtées en flagrants « délires ».

Cependant, en l’absence d’endroits appropriés, ces consommateurs sont retournés sur les lieux bravant ainsi cette sorte d’inquisition menée sous prétexte de sécurité. Ces derniers préfèrent ces endroits pour le calme, la discrétion et la proximité des lieux d’approvisionnement.

Cette opération est menée au moment où on enregistre comme à une certaine époque des manifestations contre ces commerces poussant les autorités locales à procéder par arrêtés à la fermeture des établissements agréés.

Comme la nature a horreur du vide, ces « établissements » non contrôlés prolifèrent clandestinement à la périphérie des villes et des villages pour offrir des services moins chers et sans impôts pour l’état.

Ce n’est surement pas ce genre d’opérations qui permettraient de réglementer voire de contrôler un marché offert aux grandes multinationales et des licences de débits à certains privilégiés qui ne se recrutent pas parmi les simples citoyens.

A tort ou à raison nous avons souvent entendu dire que ces ’marchés« clandestins sont maqués et que les opérations de la chasse aux sorcières ne sont destinées qu’à rappeler à l’ordre les grands tenanciers et les grands pourvoyeurs qui oublient ainsi de verser la dime à ces mystérieux ’inquisiteurs ».

Si les gens ne craignent pas la furie du bon dieu, ce n’est pas une opération passagère qui les réduirait à plus de raison.

Il n’a jamais été dit officiellement que la consommation d’alcool est interdite. La meilleure preuve c’est que nous produisons des meilleurs vins au monde et que nos brasseurs ne désemplissent pas.

Lutter contre l’alcool en tant que fléau social et sanitaire oui. Lutter contre l’alcool contre les risques au volant oui. Lutter contre l’alcool pour les risques qu’il génère dans des endroits non contrôlés oui. Mais lutter pour répondre à une certaine démagogie ne peut rien rapporter.

Il s’agit d’une liberté comme toutes les autres ou il y a le libre arbitre de tout un chacun.

L’éducation à la base est la meilleure garantie d’une vie saine et riche.
Toute autre opération de nature à interdire ou à chasser les amateurs de la dive bouteille ou les adeptes de Bacchus est vouée à l’échec car c’est considéré comme une forme d’inquisition et atteinte aux libertés fussent elles dans un pays à majorité musulmane.

Les élections approchent, on ne peut les gagner sur le dos d’une tranche de la population et avec une idéologie passéiste.

La vérité est ici. Quand à nos flics et nos gendarmes, ils n’obéissent qu’aux ordres. Souvent, ils ne sont pas convaincus de la portée de ces descentes.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens