Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 20:53

L'Expression

 

LE FILM SERA RÉALISÉ PAR AHMED RACHEDI

La vie de Krim Belkacem revisitée au cinéma

Par
La vie de Krim Belkacem revisitée au cinéma

«Krim Belkacem est considéré comme le premier maquisard de la guerre de l'Indépendance algérienne et chef historique du Front national de libération.

Quatre ans après avoir réalisé le film Benboulaid, le réalisateur Ahmed Rachedi s'est attaqué à une autre figure importante de la Révolution: Krim Belkacem. Il a lancé le premier tour de manivelle du film dimanche dernier, au Parc d'attractions et de loisirs de Ben Aknoun, en présence du ministre des Moudjahidine, M. Mohamed Cherif Abbas. Avec ce nouveau film, Ahmed Rachedi reste le réalisateur le plus prolifique du cinéma de la révolution. Il collectionne à lui tout seul, les meilleurs films algériens sur la guerre de Libération: L'Aube des damnés en 1965, l'Opium et le Bâton en 1969, C'était la guerre coréalisé avec Maurice Failevic en 1992 et bien sûr, Benboulaïd en 2008. Avec ce nouveau film Krim Belkacem, Rachid perpétue la nouvelle vision sur le cinéma algérien qui met en valeur les héros de la Révolution. Dans le passé, le gouvernement avait interdit la mise en image des héros de l'époque, en se basant sur la devise de l'époque: un seul héros, le peuple. Aujourd'hui Rachedi connu comme un producteur et réalisateur de talent réalise un nouveau chalenge et un nouveau défi cinématographique, celui de mettre en images le parcours d'un des plus importants chefs du FLN et de l'ALN et l'un des négociateurs importants lors des accords d'Évian. Produit par le ministère des Moudjahidine en collaboration avec l'entreprise d'Ahmed Rachedi, Télécinex, dans le cadre du programme célébrant le Cinquantième anniversaire de l'Indépendance, ce film est coécrit par Ahmed Rachedi avec Boukhalfa Amazit (journaliste et chercheur spécialisé en histoire) et Azzedine Raïd. Le rôle de Krim Belkacem sera tenu par Sami Allam, (un réalisateur et comédien talentueux qui avait adapté il y a quelque temps les pièces de Mohya au théâtre). Il avait justement joué le rôle de Krim dans le film Benboulaïd.
D'ailleurs, A. Rachedi a accordé toute sa confiance au comédien Hassan Kechache, en lui reconfiant le rôle de Benvoulaïd, et lui donnant le rôle ô combien important de Ferhat Abbas. Plusieurs autres grandes figures du cinéma algérien sont également présentes dans le film à «gros budget». Hamid Ramas (Mahmoud Cherif), Kamel Rouini (Saâd Dahleb), Ahmed Razag (Amar Ouamrane), Mustapha Laribi (Abane Ramdane), Bahia Rachedi (la mère de Krim Belkacem), Razika Farhane (la deuxième épouse), Imene Nawel (la première épouse, Tassadit) ainsi que Saïd Hilmi, Amed Benaïssa, Hacène Ben Zirari, Hamid Mesbah. Côté histoire, le film reprend le parcours du grand militant Krim depuis sa jeunesse à l'Indépendance. Pour ce faire, Boukhalfa Amazit, le coscénariste, s'inspira d'une enquête journalistique appuyée sur des recherches bibliographiques et des témoignages récoltés et dont l'écriture du scénario a duré deux ans et a nécessité un grand travail de recherche.
De son côté, le cinéaste Ahmed Rachedi a déclaré: «Krim Belkacem est considéré comme le premier maquisard de la guerre de l'Indépendance algérienne et chef historique du Front national de libération, il était responsable pour la Kabylie et à la tête de 1500 hommes.» Ajoutant que le choix du site pour le tournage du film convient parfaitement au déroulement des effets de l'histoire. De son côté, le ministre des Moudjahidine M.Cherif Abbas a qualifié d'importantes les productions cinématographiques inscrites dans le programme de célébration du Cinquantenaire de l'Indépendance. Les premières séquences du film ont été tournées dans des espaces ouverts au Parc d'attractions de Ben Aknoun à Alger. La production a reconstitué entièrement le décor, avec la construction de la maison où a eu lieu le Congrès de la Soummam. Les décorateurs algériens du film ont également reconstitué une église, la gendarmerie et certains lieux importants du parcours du grand chef du FLN et de l'ALN. Le film sera tourné un peu partout en Algérie à Alger à Oran, en Kabylie et des séquences seront tournées en Tunisie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens