Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 22:17

 

 

Le Sud-Soudan devient dès aujourd’hui le 9 juillet 2011 un Etat indépendant. C’est enfin la délivrance pour les populations de cette région animiste et chrétienne, de tout temps persécutées, voire soumises à l’esclavage par le Nord arabe et musulman.

 

Les Sud-Soudanais n’en demandaient pas tant. Ils se seraient accomodés d'une Fédération Soudanaise, comme les Kurdes en Irak, qui respecterait leurs différences religieuses et culturelles. La partition du Soudan est la conséquence du refus du dictateur islamiste Omar El Béchir de négocier pour la transformation du Soudan en un état fédéral.

 

Ce dictateur est plutôt connu pour être un grand criminel, surtout pour les massacres qu’il a ordonnés dans le Darfour. D’ailleurs, un mandant d’arrêt international a été lancé contre lui par la Cour pénale internationale pour crimes contre l’humanité.

 

Il est aussi connu pour avoir ouvert des camps d’entraînement pour les terroristes du GIA, lesquels retournaient ensuite en Algérie avec la complicité d’un autre dictateur, Mouammar El Gueddafi, pour y semer mort et désolation.

 

À cet égard, rappelons que le régime algérien au lieu de couper toute relation avec ces deux criminels, il les a au contraire toujours soutenu envers et contre tous. La sécession du Sud-Soudan est à méditer par le régime algérien arabo-islamiste qui persiste à nier les droits fondamentaux des Imazighen à la différence linguistique et religieuse.

 

 

 

 

 

 

 

08/07/2011 à 10h:05 Par Jeune Afrique
Des hommes et des femmes fuient la région du Kordofan-sud bombardée par l'armée soudanaise, le 28 Des hommes et des femmes fuient la région du Kordofan-sud bombardée par l'armée soudanaise, le 28 © AFP

L'ONU a appellé jeudi à la fin du conflit entre le Nord et le Sud-Soudan, trois jours avant le retrait de sa mission dans le pays (Minus). Malgré la déclaration d'indépendance du Sud, le 9 juillet, la situation demeure délétère.

Au moment où les forces de l'ONU vont quitter le Soudan, Halle Menkerios, chef de la Mission des nations unies au Soudan (Minus) s'inquiète de la recrudescence des combats dans la région pétrolière du Kordofan sud.

« Un nouveau conflit a éclaté début juin avec des conséquences extrêmement inquiétantes sur les citoyens », a-t-il déclaré. Le gouvernement du Soudan au nord et le Mouvement populaire de libération (SPLM) au sud ne parviennent toujours pas à mettre en œuvre l'ensemble des clauses de l'accord de paix globale (CPA) de 2005 qui a mis fin à 22 ans de guerre civile entre les deux camps.

Soulignant «  des progrès très importants » dans les négociations entre le Nord et le Sud, Halle Menkerios reste donc conscient que tous les problèmes ne sont pas réglés, à l'image de la question du statut de la région d'Abyei, zone contestée entre les parties.

Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Indépendance du Sud-Soudan : l'ONU s'apprête à retirer ses troupes dans un contexte explosif | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens