Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 19:21

 

 

RADAR (Lundi 04 Juillet 2011)

 

Rapport état-religion
L’appel d’un intellectuel tunisien
Par : Rubrique Radar

 

ll L'universitaire et islamologue tunisien, Mohamed Talbi, a appelé à “l'annulation de la charia” lors d'une conférence ce week-end à Tunis, dans un vif débat sur la place de l'islam dans la société post-Ben Ali. M. Talbi, 90 ans, docteur en histoire et ancien doyen de l'université de Tunis, est célèbre pour ses études sur la Tunisie médiévale et prône un islam en phase avec la modernité.
“Je suis déterminé à continuer la lutte pour le renouvellement de la pensée islamique parce que le Coran s’accorde parfaitement avec les droits de l'homme”, a lancé l'intellectuel tunisien. “Je ne considère pas la charia comme une émanation de Dieu, mais c'est une exégèse de certains penseurs de l'islam”, a précisé Mohamed Talbi. “L’islam est, à mes yeux, des actes cultuels et un comportement, et non une politique ou un État”, a-t-il conclu.

 

 

 

Algérie-Focus

Mohamed Talbi : “Il faut qu’on annule la charia musulmane”

Poste par abdou juil 3rd, 2011

 

 

L’universitaire et islamologue tunisien Mohamed   Talbi a appelé à “l’annulation de la charia” lors d’une conférence ce week-end   à Tunis, dans un contexte de vifs débats sur la place de l’islam dans la   société post-Ben Ali.     “Il faut qu’on annule la charia musulmane parce que cette charia stipule  qu’il faut tuer celui qui change de religion”, a déclaré Mohamed Talbi lors   d’une conférence samedi, dont des extraits ont été diffusés sur la radio privée   Mosaïque FM.     M. Talbi, 90 ans, docteur en histoire et ancien doyen de l’université de   Tunis, est célèbre pour ses études sur la Tunisie médiévale et prône un islam   en phase avec la modernité.     “Je suis déterminé à continuer la lutte pour le renouvellement de la pensée   islamique parce que “le Coran est liberté”, il s’accorde parfaitement avec les   droits de l’homme”, a lancé l’intellectuel tunisien.     “Je ne considère pas la Charia comme une émanation de Dieu mais c’est une   exégèse” de certains penseurs de l’islam, a précisé Mohamed Talbi dans une   interview au journal Essabah publié dimanche.      “L’islam est à mes yeux des actes cultuels et un comportement, et non une   politique ou un Etat”, a-t-il conclu.     Ces déclarations interviennent alors que les Tunisiens peinent à s’accorder   sur la place de l’islam dans la Tunisie d’après Ben Ali.      Le débat a été ravivé par des attaques de militants salafistes contre un   cinéma de Tunis et des manifestations contre les atteintes aux valeurs de   l’islam dans plusieurs villes tunisiennes.     Mohamed Talbi est personnellement visé par les extrémistes religieux qui   lui reprochent d’avoir insulté Aïcha, la deuxième épouse du prophète Mahomet,   lors d’un débat mercredi sur les ondes d’une autre radio privée Shems FM.     L’intellectuel a récusé l’interprétation de ses propos par les islamistes.     En juin, Mohamed Talbi a été nommé président du Conseil académique de   l’Académie des sciences, des lettres et des arts (Beyt Al- Hikma) pour l’année   académique 2011.     Dans le communiqué sur sa nomination, le ministère avait présenté M. Talbi   comme “un intellectuel audacieux et un libre penseur qui n’a cessé, dans ses   nombreux ouvrages, de prôner un islam éclairé et en phase avec la modernité”.     “Ma religion, c’est la liberté”, dernier livre de Mohamed Talbi, a été   publié en mai dernier.

AFP

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens