Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 00:12

 

 

 

 

Communiqué 3

 

 

Au moment où des milliers de jeunes Algériens subissent le chômage, le pouvoir ne trouve rien qu’accorder des chantiers pharaoniques dans lesquels les Algériens n’ont pas le droit de travailler. 10 000 Chinois, transportés, logés et nourris coûteront moins cher pour la construction de cette mosquée auquelle tient plus que tout l'usurpateur de Oujda ! Pour lui  la préférence nationale est une marque de dentifrice. Après les usines clés en mains chères à son ex-accolyte Boumediene dont on connaît les tristes performances, l’heure est aux mosquées clés en main.

C'est un affront aux  Algériens qui peinent à joindre les deux bouts  Cela ne fera que les conforter dans leur sentiment d’injustice car au lieu de leur proposer des projets créateurs d’emplois durables, ils constatent avec amertume qu’ils doivent subir les « caprices de postérité » de leur président.

Car si la mosquée ne se justifie ni sur le plan économique ni sur le plan social et encore moins sur le plan religieux (l’Islam ne tolérant pas le faste), reste une seule hypothèse : Bouteflika voudrait-il sa méga-mosquée pour être cité dans les manuels d’histoire et au passage décrocher un leadership symbolique au Maghreb en ayant la plus grande mosquée ? Triste leadership alors que nos citoyens attendent de leurs dirigeants de rivaliser d’ingéniosité pour libérer l’initiative privée, plutôt que de la plomber par des projets pharaoniques dispendieux.
La première chose à préciser est que l’inutilité d’une méga mosquée est flagrante d’autant qu’il n’y a pas de déficit en la matière à Alger, en tout cas pas au point de lancer un projet aussi fou et démesuré : selon les statistiques réalisées en 2006 par le département ministériel de Ghlamallah, l’Algérie disposait déjà de 39 876 lieux de cultes et salles de prière dont 14 659 mosquées. Pour remplir le nouvel édifice d’une capacité de 120 000 fidèles faudrait-il vider les mosquées d’Alger ou bien ramener les fidèles par bus entiers depuis leurs lointains quartiers et villages ? Ou encore faudrait-il inventer un pèlerinage pour ce nouveau lieu de culte ? Qui ira jusqu’à Mohammadia pour faire sa prière, même un jour de l’aïd ou peut-être surtout un jour de l’aïd ? Combien de gens affronteraient les embouteillages pour faire la prière du dohr ou du as’r à cinq, dix, ou vingt kilomètres de chez eux ? Il suffisait de réaliser un sondage d’opinion sur un échantillon de quelques milliers d’Algérois pour être fixé sur l’inutilité du projet !

Alors que de graves problèmes se posent au pays, dont ceux du chômage, du logement, de la santé, de l’éducation, des besoins en eau, de la dépendance alimentaire, de la dépendance en textiles, en médicaments et même en carburant, voilà que l’on jette des milliards de dollars dans une mosquée qui, de surcroît, va défigurer la capitale et son panorama.

N’a-t-on pas truffé Alger de trémies alors que la solution au problème de l’embouteillage réside en création de parkings et développement des transports publics et non pas en la transformation de la ville en Gruyère ?

 

Forza Mezghena

Alger 16 août 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens