Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 20:00

Expression

CULTURE


FESTIVAL DU CINÉMA AMAZIGH
Azzefoun fin prêt
15 Mars 2011

 

 

 

Dix millions de dinars est le budget alloué au festival pour cette année.

La ville côtière d’Azzefoun, dans la wilaya de Tizi Ouzou, est fin prête pour accueillir la 11e édition du Festival du film amazigh qui se tiendra du 19 au 23 mars prochain. C’est ce qu’a révélé, hier, le commissaire du festival, Si El Hachimi Assad lors d’une conférence de presse animée à la Maison de la culture de Tizi Ouzou.
Le commissaire du festival n’a pas caché sa satisfaction suite à l’implication de la population de la région d’Azzefoun dans la préparation et le déroulement de cette manifestation culturelle. Aussi bien les citoyens, le mouvement associatif, les autorités locales que les éléments de la Protection civile, ont tous mis la main à la pate. L’orateur a indiqué que le budget du festival pour cette année s’élève à 10 millions de dinars. De
nombreux opérateurs privés y ont contribué financièrement.
L’objectif, a souligné Assad, est de professionnaliser le festival. Et pour ce faire, arracher des espaces est indispensable. Assad a précisé que le fait que le festival ait été fixé à Tizi Ouzou ne signifie pas nécessairement que ce soit dans le chef-lieu, Tizi Ouzou, c’est dans toute la wilaya qu’il pourrait se tenir en insistant sur sa dimension nationale.
L’intervenant a expliqué que lors de la tenue de l’édition de 2010, il y avait eu une très forte demande au niveau des communes.
Quant à Azzefoun, Assad a expliqué que c’est une ville qui mérite amplement un tel événement. Et d’ajouter que toutes les conditions sont réunies pour la tenue de cette manifestation culturelle. Certaines salles de la ville ont été équipées avec du matériel de l’Entv et d’autres institutions qui accompagnent le festival.
Soixante films ont été proposés à la sélection dans divers genres mais le comité de sélection n’en a retenu que 11 pour la compétition à l’Olivier d’or. Aucun long métrage n’a été retenu en raison de l’absence de films de qualité dans ce genre, a expliqué l’orateur qui a ajouté que le court métrage et le documentaire, c’est aussi du cinéma.
Assad a précisé que les organisateurs ont opté pour la qualité et non pas pour la quantité et c’est là un choix assumé pleinement. La nouveauté pour cette édition est le fait qu’il y aura deux niveaux de compétitions.
Le premier est celui de l’Olivier d’or et le deuxième du Panorama amazigh. Des prix relevant de séries seront de ce fait, attribués. Assad n’a pas manqué de mettre en exergue la dimension nationale de la 11e édition et a expliqué l’absence de films marocains par le non-respect des délais de dépôt des films. Toutefois, trois films marocains seront projetés en hors compétition.
Le festival prévoit, en plus des projections, plusieurs tables rondes qui seront animées par des personnalités célèbres telles Louiza Ighil Ahriz, Youcef El Khatib, Yacef Saadi, Abderrahmane Bouguermouh, Denise Brahimi...
Notons que cette 11e édition sera un hommage aux artistes de la région d’Azzefoun comme El Anka, Boudjemâa El Ankis, Ouazib, Mohand Saïd Fellag, Tahar Djaout, Hnifa, Rouiched...

Aomar MOHELLEBI

Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans Tamazight tatrart
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens