Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 21:58

 

El Watan

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 06.08.12 |

zoom | © D.R.

Djemila Benhabib, Rachid Bandou et Farida Chemmakh sont, pour le moment, les trois candidats connus d’origine algérienne qui brigueront un poste de député à l’assemblée nationale du Québec lors des élections du 4 septembre prochain.

Si Djemila Benhabib et Rachid Bandou se sont lancés sous les couleurs du Parti québécois (PQ),independatiste, Farida Chemmakh le fera sous la bannière du Parti libéral du Québec (PLQ), le parti au pouvoir.

Djemila Benhabib ancienne correspondante d’El Watan à Montréal s’est fait connaître au Québec par deux essais anti-islamistes Ma vie à contre coran et Les soldats d’Allah à l’assaut de l’occident. Deux pamphlets qui ne lui ont pas amené que de la sympathie puisque dans l’opinion publique, la nuance entre anti-islamisme et sentiment islamophobe n’est pas claire en toute circonstance.

Son combat pour la laïcité sur le modèle français, à contre courant du modèle multiculturaliste canadien, pourrait la propulser à un poste de ministre dans le prochain gouvernement, si le PQ prend le pouvoir au soir su 4 septembre. Elle est candidate dans Trois Rivières, une circonscription remportée par les Libéraux aux dernières élections mais qui change souvent de couleur politique.

De son côté, Rachid Bandou, membre actif du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) à Montréal, devra affronter l’actuelle ministre libérale de la culture dans la circonscription de l’Acadie, connue pour être une forteresse libérale depuis sa création. Rachid Bandou est conseiller à la Commission de la citoyenneté du Bloc Québécois (parti fédéral) et de la Société St-Jean Baptiste à Montréal, une organisation patriotique québécoise.

Dans la banlieue sud de Montréal, Farida Chemmakh, qui vit au Québec depuis 23 ans se présente dans la circonscription de Marie-Victorin sous les couleurs du PLQ. Elle n’aura pas la tâche facile puisqu’elle doit affronter un des ténors du parti québécois, Bernard Drainville. Nous y reviendrons en détails.

 

 

Samir Ben

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens