Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 23:33

 

source: el watan

Ecole Timliline (Iflisen) : Les parents d’élèves haussent le ton

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.01.12 | 01h00

Pour dénoncer «la dégradation et le mauvais fonctionnement» à l’école primaire de Timliline, à l’extrême nord-est d’Iflissen, l’association des parents d’élèves ont décidé cette semaine de retenir à la maison leurs enfants scolarisés en 2e année primaire.

Cette action inédite intervient pour dénoncer «l’absentéisme (d’enseignants) et les manquements pédagogiques» observés dans cette école. Le courant semble rompu entre la direction de l’école et les parents d’élèves. En témoignent les doléances qu’ils ont adressées au directeur de l’éducation de la wilaya de Tizi Ouzou pour qu’il intervienne «dans les plus brefs délais,» notent-ils. Voulant aller plus loin dans ce bras de fer, ils exigent un «règlement définitif de cette situation avant le 15 de ce mois.» Faute de quoi, ce seront tous les enfants de l’école, une soixantaine, qui resteront, de facto, à la maison !

Cette décision radicale a été décidée lors d’une une assemblée générale regroupant les parents de quatre villages (Oumaden, Sahel, Adrar et Timliline) qui scolarisent leurs enfants dans cette structure éducative. Une école qui vit d’autres manques et insuffisances qui ont été énumérés par les rédacteurs de ces requêtes. Entre autres, le mobilier scolaire endommagé, peinture décollée, des couches de poussière dans les salles, manque d’eau potable, car «l’eau provenant du puits desservant l’école est impropre» pouvait-on y lire. Ces actions se veulent pour ces parents désabusés comme une manière d’alerter le premier responsable du secteur de l’éducation ainsi que d’autres administrations sur «la gravité de la situation» qu’endure leur progéniture depuis la rentrée scolaire à ce jour.

Smaïl Ouguerroudj

 

Jour de l’An berbère ce jeudi : Le mouvement associatif fête Yennayer

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.01.12 | 01h00 Réagissez

 Un programme est mis en place à la maison de la Culture Mouloud Mammeri.

zoom | © El Watan
Un programme est mis en place à la m aison de la Culture Mouloud...

De nombreuses activités sont prévues jeudi pour fêter Yennayer à travers les villages de la Kabylie.

Le jour de l’An berbère sera célébré jeudi avec de riches programmes d’activités dans les différentes localités de la wilaya de Tizi Ouzou. Au chef-lieu de wilaya, Radio Tizi Ouzou compte marquer Yennayer 2962 par l’organisation de plusieurs festivités comme l’hommage aux anciens de la radio Djurdjura (qui avait émis de 1960 à 1966). Said Smail, Mustapha Abdoun, El Hachemi Khelil et la famille de feu Ferhat Oumalou seront honorés à cette occasion.
Le programme de cette station régionale sera consacré ce jeudi essentiellement à Yennayer, notamment la table ronde avec les autres stations de Bejaia, Tipaza, Chlef, Ghardai, Batna, Adrar et Tlemcen, autour de la célébration du Nouvel An amazigh à travers le territoire national.

Une émission avec la participation des enfants handicapés sera également retransmise le même jour à partir du parc Thameghra de la Nouvelle-Ville de Tizi Ouzou. Le programme de ce media de proximité sera clôturé par un gala artistique avec Malika Domrane, Joe les Berbères, Ichenwiyen, Akli D, Mosha, Rahima, Khelfaoui, Karim Abranis et Brahim Tayeb. Au menu de la maison de la culture Mouloud Mammeri, ce jeudi, figurent une exposition d’objets traditionnels de la vallée des Beni Senous (les Berbères de Tlemcen), une projection de films documentaires, des conférences autour de l’introduction, le déroulement et la symbolique d’Ayred chez les Beni Ssenous.

De l’animation avec les troupes folkloriques (Idhebalen) ainsi que du chant traditionnel seront aussi de la partie. De son côté, l’association humanitaire Rotary club procédera, le jour de Yennayer, à la remise de 280 fauteuils roulants aux personnes handicapées nécessiteuses des wilayas de Tizi Ouzou, Jijel, Boumerdès, Bouira et Béjaia. Dans d’autres localités de la wilaya, le jour de l’An berbère sera aussi fêté, notamment par le mouvement associatif.A Fréha, l’association Asekfel du village Ikherbane a élaboré un programme d’activités pour vendredi prochain.

Les organisateurs de cette manifestation prévoient, entre autres, des conférences, une exposition de robes kabyles et d’objets traditionnels à l’école primaire de cette bourgade. Dans la commune de Timizart, l’association culturelle Anar Ubizar qui reprend ses activités cette année, après une décennie d’absence sur le terrain, sera au rendez-vous, cette semaine, avec les festivités de Yennayer.
La commune d’Aghribs ne sera pas en reste des festivités qui égaieront les villages de Kabylie.
D’ailleurs, pour perpétuer cette tradition ancestrale, l’association Adrar Ath-Koudhia, organisera un concours du meilleur plat traditionnel. D’autres activités seront également organisées par les associations culturelles à travers la wilaya.

Hafid Azzouzi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens