Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 23:24

espression

COUPE DE LA CAF
La JSK annonce son grand retour
04 Avril 2011 -

 

La JS Kabylie s’est finalement imposée à Nouakchott aux dépens du Tevragh Zeïna, le représentant mauritanien grâce à un doublé de Nessakh, déjà auteur à l’aller de l’unique but inscrit par les Canaris.

Notre représentant en Coupe de la CAF a donc réussi à se qualifier aux 8es de finale d’une compétition africaine qu’il avait déjà remportée à trois reprises. Cette première victoire réussie en déplacement par la formation kabyle, va certainement tonifier davantage le moral des joueurs. Un effectif actuel auquel le coach Rachid Belhout accorde beaucoup de confiance depuis son arrivée à la tête de la barre technique, et qui n’a pas encore connu la moindre défaite.
Il est vrai que la JS Kabylie a alterné le bon et le moins bon au niveau de ses dernières prestations en date, que ce soit en championnat ou en Coupe d’Algérie. Même lors du match aller livré à Tizi Ouzou face au modeste club mauritanien de Tevragh Zeïna de Nouakchott, la prestigieuse équipe kabyle, s’était finalement contentée d’une très courte victoire au score.

Le Missisle du Gabon comme prochain adversaire

L’équipe gabonaise de Missisle sera le prochain adversaire de la JS Kabylie en 1/8es de finale de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) après sa qualification aux dépens des Soudanais de El Nil (2-1), samedi, en match retour disputé au Gabon. Lors du match aller joué au Soudan, El Nil et Missisle s’étaient séparés sur un score de parité: 1 à 1. En 1/8es de finale aller de la Coupe de la Confédération, prévu entre le 22 et le 24 avril, la JS Kabylie se déplacera au Gabon pour croiser le fer avec l’équipe de Missisle, avant d’accueillir son adversaire au match retour prévu entre le 6 et le 8 mai prochain.


Ce qui avait fait dire au président Moh Chérif Hannachi, que la Coupe de la CAF ne figurait pas en réalité parmi les objectifs à atteindre cette saison par sa formation. Toutefois, prestige oblige, le boss kabyle du club cher à la ville des Genêts avait, par la suite, estimé à partir de Nouakchott qu’il n’était pas question que la JS Kabylie se fasse éliminer de manière précoce de ladite compétition.
Il est vrai aussi que dès l’arrivée de la délégation kabyle à Nouakchott, les dirigeants du club mauritanien n’avaient pas hésité à user de méthodes totalement aux antipodes de celles auxquelles avait eu droit l’équipe de Tevragh Zeïna, lors de son dernier séjour à Tizi Ouzou. Il n’en fallait pas plus pour inciter les joueurs de la JS Kabylie pour montrer à leur vis-à-vis du jour, qu’ils étaient largement en mesure de s’imposer à Nouakchott, malgré l’absence de plusieurs éléments indispensables aux yeux du coach Belhout.
Un Rachid Belhout qui n’a pas cessé de grincer des dents, même quand la victoire était au rendez-vous dernièrement.
Selon l’actuel patron technique des Canaris, il fallait battre le MC Oran pour se rendre à Nouakchott avec un moral de fer. Il est surtout vrai aussi qu’une élimination subie d’entrée en Coupe de la CAF, et de surcroît face à un modeste adversaire, aurait certainement été très mal accueillie par les supporters de la JS Kabylie. Des fans qui avaient gardé en travers de la gorge la dernière élimination en demi-finale de la prestigieuse Champion’s League.
Il fallait donc de nouveau retrouver rapidement de bonnes sensations en compétition africaine, afin de créer cette émulation qui avait souvent fait défaut à l’équipe, dès l’entame du championnat en cours. La JSK revient progressivement aujourd’hui au devant de la scène footballistique, et rien ne dit que la Coupe de la CAF tournera court pour les Canaris du Djurdjura, toujours en course sur trois fronts pour le moment.

Bachir BOUTEBINA

Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans Kabylie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens