Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 20:23

 

Ainsi pour le pouvoir Algérien, cette revolution Libyenne, Tunisienne et Égyptienne n'est pas l'oeuvre des peuples de la région mais de ''supplétifs au service des Occidentaux traités de maîtres-chiens ''. C'est hallucinant de traiter ainsi les peuples nord-africains et arabes d'incapables par eux-mêmes d'abattre les dictatures !

Le pouvoir algérien accuse le CNT d'être à la solde de l'AQMI , et affirme via cet éditorial : ''..Tout le monde sait aujourd'hui que le chef des rebelles libyens, Abdelhakim Benhadj, est un responsable d'Al Qaîda...''

 

Jusqu'à date, s'il y a un pouvoir dans la région qui a scellé une alliance avec les sanguinaires islamistes, c'est bien le pouvoir Algérien ! Et cela aussi, tous les Algériens le savent. Le vivier de l'islamisme international est malheureusement en Algérie, implanté dans les 40 000 mosquées construites par le pouvoir, dans l'école Algérienne salafisée, dans la justice algérienne soumise à une chariaa qui ne dit pas son nom, dans toutes les sphères du pouvoir squatées par les islamistes etc...

 

 

 

 

Editorial de l'Expression (La Voix de son Maître)

Les supplétifs sortent de l'ombre

Par La couverture des activités terroristes dans notre pays par les médias occidentaux ne nous étonne plus. Ils sont dans leur rôle de chiens de garde prêts à hurler à la mort contre tout pays montré par leurs maîtres. Qu'ils n'attendent pas une quelconque revendication de l'attentat contre l'Académie militaire de Cherchell pour l'attribuer d'office au terrorisme islamisme en général et à l'Aqmi en particulier, cela se comprend aisément. Ils entrent dans la stratégie qui consiste à «encercler» l'Algérie par de multiples moyens de pression dans l'espoir de la «pousser» dans le chaos créé dans la région. Jusqu'à la chaîne TV Euronews qui affirmait que «l'Algérie, peut-être une piste dans la traque d'El Gueddafi». Et ceci malgré tous les démentis du ministère algérien des AE. Les maîtres-chiens à la recherche du moindre prétexte pour le «droit de poursuite». Depuis le mois de janvier dernier, ils ont essayé par mille et un moyens de nous pousser dans le désordre qu'ils ont organisé dans la région et dans lequel ils ont réussi à «jeter» plusieurs des pays environnants. L'Algérie résiste vaillamment et cela rend fou furieux ces maîtres-chiens. Tout le monde sait aujourd'hui que le chef des rebelles libyens, Abdelhakim Benhadj, est un responsable d'Al Qaîda. Que donc le CNT n'est qu'une marionnette agitée par les maîtres-chiens pour mettre à feu et à sang la Libye et ensuite tous les pays de la région qui ne se soumettront pas. A qui? On vous donne juste une piste et vous aurez la réponse. Après avoir tout essayé contre la Syrie (réseaux sociaux, désinformation, Conseil de sécurité, etc.) il est maintenant question, tenez-vous bien, d'armes de destruction massive que ce pays détiendrait. Et qui affirme cela? C'est l'AFP qui rapporte un article du Wall Street Journal de samedi dernier dans lequel l'ambassadeur d'Israël aux Etats-Unis, Michael Oren, a rendu publique l'information qu'il détiendrait des services d'espionnage et qui le rend inquiet au point qu' «avec l'administration américaine, nous suivons de très près la situation» précise-t-il. C'est Israël qui veut refaire le coup de l'Irak à la Syrie. Revenons dans notre pays qui se trouve d'ailleurs sur la même feuille de route que la Libye et la Syrie. Admettons que c'est Aqmi, comme il est avancé ici et là, qui aurait commis l'attentat de Cherchell. Pour quelle finalité? Pour quel programme politique, idéologique ou religieux, se bat ce groupe de criminels? Aucun. Tous les leaders algériens de la mouvance islamiste vous le diront. Les groupes sous label «AQMI» sont faits pour tuer et créer le désordre. Uniquement. Du mercenariat organisé sur le modèle de la franchise des multinationales. Qu'une minuscule partie de notre opinion publique soit tentée de subir cette désinformation et essaie de faire allégeance aux maîtres-chiens évoqués plus haut, cela relèverait du parjure pur et simple. Alors que dans le même temps, l'ambassadeur des Etats-Unis à Alger, Henry S. Ensher, déclarait la satisfaction de son pays à l'APS: «Nous respectons beaucoup le rôle de l'Algérie dans cette crise», a-t-il précisé. Un avis, un appui qui ne sont pas de trop pour les citoyens algériens qui ont, plus que jamais, conscience de la nécessité de faire barrage à toutes les tentatives des maîtres-chiens et leurs animaux contre notre pays.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens