Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 22:54

Le Matin

 

Selon les informations rapportées aujourd'hui mercredi par l'agence kabyle d'informations Siwel, plusieurs jeunes des villages de la région d’Adekkar, dans la wilaya de Béjaïa, ont assiégé, mercredi, le siège de la daïra de la localité où se seraient réfugiés des éléments de l'ANP qui auraient été coupables de viols sur des villageoises.

Hier, au siège de la daïra d'Adekkar (Photo Siwel)

Les faits sont gravissime. Des soldats qui seraient auteurs de provocations voire d'agressions sexuelles sur des jeunes filles dans cette région reculée de la Kabylie.

En réaction aux provocations dont auraient été victimes des jeunes filles de la part d'éléments de l'ANP en position dans cette région d'Adekkar, dans la wilaya de Béjaïa, des jeunes des villages ont pris d'assaut hier, mercredi, le siège de la daïra de la localité, où se seraient réfugiés des militaires accusés de viols sur des villageoises par la population. Selon des témoins, rapporte la même source, un parent d'une des jeunes filles qui a essayé d'intervenir, a été agressé par les militaires en tenue civile, dans la ville.

Selon la même source, les jeunes manifestants continuent d'assiéger la daïra en réaction à ces faits graves dont se seraient rendus coupables des militaires de faction à proximité de nombreux villages isolés de cette région où ils auraient pris pour habitude de provoquer les jeunes filles de passage devant leur campement, dans le but, précise Siwel, "de porter atteinte aux citoyens de la région."

"Nous avons assiégé la daïra car les militaires, auteurs de ces provocations, ont pris la fuite vers cet endroit." ont déclaré les manifestants à Siwel.

Les dernières informations soulignent que même la venue sur les lieux de la manifestation du commandant du secteur militaire pour négocier la libération des otages n’a pu mettre fin à la protesta; les jeunes manifestants exigeant le départ de l'armée.

Cette affaire s'ajoute à celle de l'arrestation de cinq jeunes des Aït Yahia Moussa, toujours en Kabylie par les forces de sécurité, pour s'être révoltés, le mois d'août dernier, contre les militaires en position dans leur région, accusés d'incendier les forêts de la localité.

Avec Siwel

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens