Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 19:07

 

Treize ans après, qu'attendent les partis politiques implantés dans la région (FFS, RCD, MAK), la société civile, la famille Matoub pour réclamer une commision d'enquête internationale. Devant l'incapacité de la justice algérienne et les blocages à tous les niveaux du régime algérien, c'est l'unique solution pour que la lumière soit faite sur cette affaire.

Il en va de même pour tous les autres assassinats restés impunis jusqu'à date, de Mohamed Seddik Benyahia, du président Boudiaf, du professeur Boucebsi, de l'écrivain Mouloud Mammeri, Tahar Djaout, des Moines de Tibhirin, des 129 juenes de Kabylie en 2001 etc...et de ces 200 000 civils sauvagement égorgés.

 

 

 

DDK

 

Tizi Ouzou : Le procès de l’assassinat de Lounès Matoub le 18 juillet prochain

Par  

L’affaire de l’assassinat de Lounès Matoub sera examinée par le tribunal criminel près de la cour de Tizi Ouzou le 18 juillet prochain, a appris la dépêche de Kabylie d’une source judiciaire. Une information confirmée par maître Ait Habib,  l’avocat de l’un des deux principaux accusés, Madjnoune en l’occurrence.
Le procès des deux principaux accusés dans l’affaire de l’assassinat de Lounès Matoub  aura finalement lieu le 18 juillet prochain, à la cour de justice de Tizi Ouzou. annoncée à maintes reprises , l’affaire de l’assassinat du rebelle survenue un certain 25 juin 1998 à Tala Bounane , sera examinée par le tribunal criminel près de la cour de Tizi Ouzou qui aura , surtout , à statuer sur le cas de deux principaux accusés , Malik Madjnoune et Chenoui en l’occurrence . En effet, notre source indique que le magistrat instructeur qui a  transmis le dossier le  jeudi 16 juin dernier, au parquet pour programmation du procès a clôturé le complément d’enquête qui a motivé le report de l’examination  de la l’affaire le 9 juillet 2008, sur demande de la partie civile qui a remis, ce jour- là, une liste additive de témoins appelés à témoigner. Une  liste composée de 51 noms , essentiellement des personnalités politiques de l’époque qui ont déjà fait des déclarations à propos de l’affaire . Notre source nous a fait savoir, à ce sujet, qu’aucune personnalité citée par la famille Matoub n’a répondu aux convocations du juge instructeur pour apporter son témoignage.  On saura, par contre, que cinq témoins à décharge ont été auditionnés à la demande de la défense de Medjnoune, ils  auraient confirmé les déclarations de ce dernier qui affirmait qu’il se trouvait au centre- ville de Tizi Ouzou au moment des faits. Malik Madjnoune a été pour rappel, arrêté le 28 septembre 1999 quelques jours après l’arrestation de Chenoui , l’autre accusé dans l’affaire et gardés en détention préventive depuis . Madjnoune a été présenté au procureur de la République le 02 mai 2000, un non -lieu lui a été notifié, avant que le parquet ne fasse appel de la décision. Du côté de la famille de Matoub, sa sœur Malika nous a fait savoir dans une récente déclaration que " la justice n’a pas assez d’éléments. Si le procès se tient dans l’état actuel des choses, ça serait une parodie de justice, car beaucoup de choses n’ont pas été faites, à commencer par la reconstitution des faits. Il y a eu mort d’homme. Matoub a été tué sur la route de Tala Bounane. Il faut qu’il y ait reconstitution des faits en prenant compte des témoignages de Nadia (veuve Lounès), Ouardia et Farida mais aussi une étude balistique " considérant au passage que le procès qui se tiendra le 18 juillet prochain, comme celui de  " Madjnoune et Chenoui " et non un procès de l’assassinat du rebelle. Malika Matoub est allée, dans le même sillage, très loin en affirmant lors d’une conférence- débat organisé par le FFS à l’occasion de la commémoration de l’anniversaire de l’assassinat de Lounès que Le pouvoir veut étouffer et classer l’affaire Matoub en programmant un procès que j’assimile à une mascarade judiciaire.
De son côté, maître Ait Habib, avocat de Malik Madjnoune confirmera l’information faisant état de la programmation du procès pour le 18 juillet prochain, en  s’interrogeant sur les résultats du complément d’enquête " Le résultat de ce complément a-t-il apporté du nouveau ou a-t-il seulement augmenté le calvaire de Malik Medjnoune. Une perte de temps, pourrait-on, penser 13 années après l’assassinat du chanteur Matoub. "

O. Zeghni

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens