Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 23:05

source: brevet WO 2007096519 20070830

Les fucanes sont une famille de polysaccharides sulfatés (cf. Berteau et Mulloy, Glycobiology, vol 13, no 6, pp 29R-4OR, 2003) . Les fucanes sont des polysaccharides constitués majoritairement de chaînes d'unités de fucose et riches en sulfate (homofucane) et de chaînes moins sulfatées composées d'unités de fucose, galactose, xylose et d'acide glucuronique (xylofucoglucuronanes) .
Les fucanes peuvent être extraits à partir des algues, notamment à partir d'algues brunes (Phéophycée) ou à partir d'invertébrés marins.
Les fucanes, une fois extraits, présentent généralement une masse molaire moyenne en poids supérieure à 500 000 g/mol. De nombreuses techniques existent pour dépolymériser les fucanes afin d'obtenir des fucanes présentant une masse molaire moyenne en poids comprise entre 5 000 et 100 000 g/mol (cf. EP0403377).
De nombreuses applications thérapeutiques des fucanes ont été décrites : anticoagulant (cf. EP0403377) , traitement des pathologies parodontales et des lésions dermiques (cf. WO9932099) , antithrombotique (cf. WO011565) , traitement de l'arthrite et de l'ostéoarthrite (cf. WO03018033) .

Le comblement des pertes de substance osseuse est un problème fréquemment rencontré dans les pathologies et les  traumatismes ostéoarticulaires (tumeurs osseuses, séquelles traumatiques, pathologies dégénératives) .
Le cahier des charges d'un matériau de remplacement osseux idéal inclut en particulier : 1) une bonne tolérance sans risques infectieux pour le receveur
2) une intégration aux structures osseuses in situ
3) une capacité à permettre une néoformation osseuse de bonne qualité dotée de propriétés mécaniques suffisantes pour supporter les contraintes au niveau du site d'implantation.
Parmi ces matériaux des biomatériaux naturels ou de synthèse constituent l'alternative aux greffes osseuses.
Les propriétés recherchées pour ces matériaux sont  l'ostéoconduction c'est-à-dire la capacité à guider la reconstruction osseuse à leur contact et/ou l 'ostéoinduction c'est à dire la capacité à stimuler la formation osseuse même en site extraosseux.
Plusieurs voies de recherche (cf. Heymann et al. Revue de chirurgie orthopédique, 2001 ; 87, 8-17) tendent à améliorer les propriétés ostéogènes des biomatériaux. L'association aux biomatériaux de protéines de la matrice extracellulaire ou de facteurs de croissance à potentiel ostéogène est un des axes de recherche. Ces facteurs de croissance peuvent être incorporés aux biomatériaux et relargués in vivo potentialisant ainsi l'ostéogénèse au sein de ceux-ci. Les céramiques en phosphate de calcium (PCa) ont été également considérées comme des systèmes de délivrance de substances pharmacologiques (anti-cancéreux, antibiotiques...). L'association de cellules ostéocompétentes, c'est-à-dire des cellules capables de constituer du tissu osseux, aux substituts osseux est l'autre voie de recherche principale.
Cette association « hybride » nécessite un substitut de comblement d'une part et une source autologue de cellules ostéocompétentes d'autre part. Ces cellules peuvent

provenir d'expiants osseux à partir desquels les cellules ostéoblastiques sont isolées . Cette méthode ne permet cependant que d'obtenir une faible quantité de cellules ostéocompétentes . Les cellules ostéocompétentes peuvent également provenir d'ostéoprogéniteurs médullaires capables de se différencier in vitro et in vivo. A ce titre l'ensemble des cellules de moelle ou seulement les cellules stromales peuvent être utilisés. Il est encore possible d'obtenir un clone ostéoblastique différencié à partir des cellules progénitrices de la moelle. Des cellules de moelle osseuse injectées en site osseux peuvent à elles seules combler un déficit osseux calibré chez le rat. L'association de cellules de moelle osseuse à une céramique en PCa permet à la céramique d'acquérir un caractère ostéoconducteur . En effet de nombreux travaux réalisés chez l'animal mettent en évidence une ossification au sein de céramiques incubées avec des cellules de moelle osseuse autologue puis implantées en site extra-osseux. De plus les cellules de moelle osseuse potentialisent l'intégration du biomatériau en site osseux. Elles favorisent la rapidité et la qualité de la repousse osseuse.

WO0202051 décrit l'utilisation d'un polysaccharide excrété par l'espèce Vibrio Diabolicus en cicatrisation osseuse. Le polysaccharide peut être utilisé pour la préparation d'un revêtement d'un implant endoosseux ou d'un matériau de comblement ostéoconducteur. Selon l'enseignement de WO0202051, les fucanes présentant un haut poids moléculaire (de l'ordre de 1 million de g/mol) n'ont aucun effet sur la cicatrisation osseuse.

Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans Génie du vivant
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens