Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 21:38

RADAR (Dimanche 09 Août 2009)

Elle aura lieu le 14 août prochain
AG constitutive des amis d’Ath Yaâla
Par :Rédaction de Liberte


L’assemblée générale constitutive de la nouvelle association des Amis d’Ath Yaâla  se tiendra le vendredi 14 août 2009 à 9h au siège de la daïra de Guenzet. Toutes les personnes désireuses d’y assister sont invitées à cette rencontre.
La veille aura lieu au lycée de Dar El Hadj la remise des lauriers du bac 2009 au profit des élèves de la daïra.
 


Le Soir 11 août 2009

Régions : SÉTIF
Création de l’association «Les amis des Ath Yalas» à Guenzet


Enfin les Yalaouis des Ath Yala, de Guenzet et de Harbil, dans le Nord sétifien, s’organisent. Un groupe de citoyens originaires des communes indiquées ont lancé le projet de la création d’une «association des Amis des Ath Yala».
L’assemblée constitutive se réunira le vendredi 14 août prochain à partir de 9h à Guenzet. Résidents à Guenzet et à Harbil ou faisant partie de la diaspora, des universitaires, des cadres supérieurs retraités de l’administration, des hommes venant de la fonction libérale, jaloux de leur région, conjuguent leurs efforts et leur volonté au service du développement de cette contrée de la Petite-Kabylie. Selon un membre du comité de préparation de l’assemblée générale constitutive, il n’y pas de préalable régional pour adhérer à cette nouvelle structure de la société civile. En clair, il n’est pas nécessaire d’être natif ou ayant une filiation avec les montagnes des Ath Yala pour en faire partie. L’appel est donc lancé en direction de toutes les bonnes volontés. Les initiateurs de cette association proposent, pour l’heure, trois axes de travail. Au plan social, il y a fort faire dans cette région montagneuse, particulièrement en direction des personnes âgées dont la prise en charge, c’est connu, dépendait jadis de la solidarité séculaire des Ath Yala. Cette entraide résiste néanmoins mal face aux incertitudes politiques, sociales et économiques du pays mais surtout aux aléas de la transition générationnelle des Yalaouis. Il y a cependant, et c’est certain, un terrain fertile en la matière à exploiter. Pour ce faire, il ne manquait seulement qu’une organisation pérenne. Au plan culturel, second grand axe d’activités de l’association naissante, il y a un énorme potentiel à mettre en valeur et à vulgariser. Les Ath Yala descendent probablement, disent certains, de la plus ancienne tribu qui a occupé cette région de la Petite-Kabylie. Elle est connue pour avoir hérité et fait de l’amazighité et de l’islamité de solides socles qui ont forgé le caractère de ces kabyles des montagnes. Ces deux repères leur ont permis de faire face à différents aléas, certes dans la souffrance, mais toujours plus forts devant chaque défi qui se pressentait devant eux durant les siècles qui ont agité notre pays. La pauvreté de la région a poussé ses hommes à s’expatrier vers les villes algériennes, particulièrement la capitale, mais aussi en France pour revenir avec une autre vision du monde. Cet enrichissement culturel leur a facilité l’assimilation des notions de modernité et du discours politique nationaliste et révolutionnaire. Le processus de libération du pays depuis El- Mokrani a permis aux Ath Yala d’être aux premières loges aussi bien du combat politique que militaire. L’histoire récente du pays indique que depuis la participation de l’un d’eux au sein du cercle créateur de l’Etoile nord-africaine puis du PPA, ils étaient régulièrement et fortement présents dans les rangs FLN et la Fédération de France mais surtout dans les zones de combat des wilaya 3, 4 et de la zone autonome d’Alger. Certains assumaient des fonctions de commandement ; ce qui leur vaut une grande considération de la part des véritables révolutionnaires du pays. Jeter un œil sur le passé glorieux d’une entité sociale ou d’une région, et le fructifier, est un acte culturel. En la matière le plan de charge pour Guenzet est immense. Les capacités intellectuelles des Yalaouis, leur passé et le comportement honorable de leurs aïeux face à l’ennemi a fait d’eux d’importants lieutenants présents dans toutes les instances politiques, administratives, gouverne-mentales, écono-miques et sécuritaires du pays. Certains observateurs n’hésitent d’ailleurs pas à comparer Guenzet à un socle pour les régimes qui se sont succédé à la tête de l’Etat algérien. Ces observateurs ne lisent pas cette présence massive dans les rouages de l’Etat sous l’angle de l’engagement républicain des Yalaouis. Il y a lieu de noter que ces hommes et femmes auraient pu se constituer en diaspora puissante, très puissante. Dans les années 1960 et jusqu’au milieu des années 1970, elle a su garder des liens forts avec tamourth et participer à des actions caritatives. Malheureusement, ce lien s’effiloche au gré des vicissitudes que subit le pays et la région. Le peu de Yalaouis restés au pays sont laissés presque seuls pour combattre les difficultés, économiques surtout, La jeune génération a perdu les repères culturels et les liens sociologiques avec la descendance de Jedi Yala le fondateur, il y a plus de 1 000 ans de la tribu des Ath Yalas. A cette association d’y remédier. De son côté, le wali de Sétif, perspicace quant aux capacités de cette communauté expatriée qui est en mesure d’aider nom seulement la région d’origine mais toute la wilaya, s’est adressée à elle, il y a quelques mois pour lui demander de se manifester. En matière de développement économique durable, un appui complémentaire aux efforts les pouvoir publics est souhaité par tous d’autant plus qu’il existe un potentiel dans les secteurs de l’écotourisme, l’agriculture de montagne, l’artisanat... L’ouverture de l’autoroute, la réfection des voies d’accès rapprocheront davantage Ath Yala de la capitale où est basée la grande partie de la diaspora, mais aussi de Sétif, Bordj-Bou-Arréridj et de la France. C’est un avantage pour la région.
Abachi L.

Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans Bgayet-Jijel-Setif
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens