Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 20:28



L’appel de Mustapha Haddad. Président de l’association Amazer N-Kefrida

"Se faire photographier avec un singe, c’est favoriser le commerce illégal"

Souk Ethnine, Meklaâ, Capritours, Boulimat, Cap Carbon… Jusqu’au 20 août, l’association Amazer N-Kefrida organise une campagne de sensibilisation pour la protection du singe magot élargie à d’autres espèces (fennecs, gazelles, rapaces).


"Se faire photographier avec un singe, c'est favoriser le commerce illégal"

Le singe magot, seul singe d’Afrique du Nord et seul macaque hors d’Asie, patrimoine naturel inestimable de l’Algérie, a beau être protégé par la loi et par la Convention sur le commerce international des espèces sauvages menacées d’extinction, il est, aujourd’hui, menacé de disparition (en octobre dernier, l’Union internationale pour la conservation de la nature a fait passer son statut de « vulnérable » à « en danger d’extinction dans sa Liste rouge des espèces menacées, ndlr). Nous essayons donc de faire passer au grand public plusieurs messages. Le premier, de ne pas détruire son milieu naturel. Défricher des terres pour favoriser la repousse d’herbe fraîche pour les troupeaux – la loi en la matière n’est d’ailleurs pas appliquée – porte préjudice à son habitat. Le second, de ne pas participer au commerce illégal des espèces, quelles qu’elles soient. En évitant, par exemple, de se faire photographier avec des singes captifs dans des lieux touristiques. Car cela ne ferait qu’encourager le kidnapping des petits singes et favoriser un commerce illégal. Pour rappel, il est interdit d’en acheter. Les singes sont des animaux sociaux. En les enlevant à leur groupe, on leur inflige des souffrances inacceptables. De plus, ce ne sont pas des animaux de compagnie, ils doivent être laissés dans leur milieu naturel. Le troisième, de ne pas vous approcher d’eux lorsque vous les observez ou les photographiez. Les singes sont imprévisibles et peuvent infliger des blessures sévères par morsure ou griffure. Enfin, de ne pas leur donner à manger pour ne pas les rendre dépendants de l’homme et préserver leur régime alimentaire. Quand vient l’hiver, les macaques se rapprochent des habitations pour y chercher la nourriture qu’ils ont l’habitude de recevoir le reste de l’année, et des conflits éclatent régulièrement avec les habitants. Un singe magot se nourrit de feuilles, de glands, de graines, de fleurs, de fruits sauvages, de racines, de chenilles et pas de pain. Un recensement est en cours pour estimer de manière fiable la population de singes magot en Algérie, mais on sait que les effectifs ont dramatiquement chuté depuis trente ans.

Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans Écologie
commenter cet article

commentaires

S.Katia 02/06/2011 22:43


rectification : aussi peu farouches . excuses.


S .Katia 02/06/2011 22:41


je suis étudiante en Écologie Animale (filière que j'ai choisis par passion ,et non par défaut ) , et voir ce a quoi sont réduit les singes,surtout ceux de yakouren de Yakouren me laisse sans voix
, en plus d’être carrément dépendants des hommes pour s'alimenter,le fait qu'ils deviennent aussi farouches relève quand même de l'anomalie,sans compter le fait qu'ils servent d'attractions et de
fond de commerce pour certains,mais bon bref , a mon échelle de débutante ,je n'y peux casiment rien ,chose qui est désolante,mais j’espère que les hommes réaliseront qu'ils ne sont pas les seules
a avoir le droit de peupler cette terre (loin de la,parce que d’après ce que j'ai vu,c'est même l’espèce la plus nuisible),et qu'a moins de trouver une autre planète sur laquelle vivre,ils sont
condamné a peupler un future boule malodorante,qu'ils auront façonné de leurs mains.


iflisen 09/07/2011 05:06



C'est exact



Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens