Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 00:22



Le vin

 

Bien que le vin m´ait nui (les censeurs le défendent),

 

Fidèle, j´en boirai, mes rêves en demandent,

 

Mais les marchands de vin font mon étonnement :

 

Peuvent-ils acheter meilleur que ce qu´ils vendent ?

 

 

 

Avant que sur ton front le doigt fatal de pose,

 

Ordonne qu´on t´apporte un vin de couleur de rose.

 

Pauvre sot, crois-tu donc être un rare trésor,

 

Et que l´on te déterre après ta bière close ?

 

 

 

Conforte-moi d´un vin méritant bon accueil,

 

Donne à ma peau le ton du rubis charmant l´œil,

 

Enfin, lave de vin ma dépouille mortelle,

 

Et du bois de la vigne alors fais mon cercueil.

 

 

 

De l´infini profond les cieux versent des fleurs,

 

La rosée au jardin verse en riant ses pleurs,

 

La tasse aux flancs creusés nous verse le vin rose

 

Et les soleils couchants, eux, versent les douleurs.

 

 Omar Khayyâm grand poète persan du XIIème siècle.

Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens