Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 22:08


Cap Djinet (Boumerdès)

Les villageois revendiquent une meilleure prise en charge


Des villageois de la commune de Cap Djinet montent au créneau. Les habitants des villages Ouled Bounoua, Abdelouireth, El Ardjaa, Haouch Chérif, Taoura, Zaouia, Oued Snouci, Haouch Bali, Benouali, Massi Zine ont manifesté leur colère devant le siège de la wilaya, à Boumerdès. Ils  sollicitent une meilleure prise en charge des problèmes et des conditions lamentables que subit la population rurale au quotidien.

Des revendications légitimes qui ont trait à l’eau potable, la réfection et le bitumage des routes ainsi que le manque d’infrastructures socioculturelles. Des protestataires indiquent que des routes menant vers certaines localités sont à la limite du praticable. Un habitant d’El Ardjaa s’exclame : «La route reliant le village d’Ardjaa à Ouled Bounoua sur une longueur de 13 km accuse un retard. Les travaux sont à l’arrêt». «A quand la fin des travaux ? Faudra-t-il attendre l’hiver pour terminer le tronçon restant ?» s’interroge notre interlocuteur. Quant à ceux de Haouch Cherif, ils souffrent le martyre. Les robinets sont à sec depuis plus d’une année, bien que le réseau d’AEP ait été réalisé en 2007. Théoriquement, comme a tenu à le confirmer un citoyen, cette dernière localité devrait être alimentée en eau potable à partir de la station de pompage située dans la commune de Ouled Aïssa. Mais les robinets sont toujours à sec. «Sacrifier tant d’argent pour laisser les gens sans eau !» s’est exclamé notre interlocuteur, avant d’ajouter : «C’est haram (péché)». Au niveau de cette localité, les habitants sont approvisionnés en eau par des transporteurs contre la somme de 400,00 DA par  citerne de 1 000 litres. Quant à ceux des villages de  Taoura et de Haouch Ben Ouali, ils ont évoqué l’absence  de transport scolaire. Un transport qui tarde en raison de l’impraticabilité des routes due à des crevasses et nids-de-poule tout le long du trajet menant vers cette localité. A noter que lors du sit-in observé devant le siège de la wilaya, une délégation des   citoyens protestataires a été reçue au niveau de la wilaya. Selon un délégué, le chef de cabinet a promis de transmettre toutes leurs revendications au wali. Par ailleurs, il convient de rappeler que la commune de Cap Djinet a bénéficié d’une enveloppe financière de 60 millions de dinars pour la réalisation de sept opérations inscrites dans le programme de développement rural.      

A. Kichni

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens