Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 23:12

LE QUOTIDIEN D'ORAN 19/02/2009
Boumerdès: L'histoire du léopard de Naciria

par O. M.

A l'entrée du bureau du maire de la localité de Naciria, un beau léopard au tablier gris et doré, empaillé, trône sur un socle aménagé pour mettre en valeur toute la stature et la vélocité du félin. Curieux, nous avons essayé d'en savoir plus sur l'origine de cet animal et comment il a atterri ici à Naciria. A ce sujet, M. Oubrahem, vice-président à l'assemblée locale, nous dira que le léopard et une femelle (un couple) ont été abattus en 1926 dans le vaste maquis de Sidali Bounab sur les hauteurs de Laazib (Naciria) lors d'une partie de chasse. Ramenés en ville par les chasseurs en fanfare et exhibés sur la place publique, des curieux des villages et douars environnants se précipitèrent pour admirer les derniers fauves de cette partie ouest de la Kabylie.

Passé ces moments, le couple fut séparé, la femelle fut gardée à Naciria et le mâle prit le chemin de la mairie de Tadmaït (Tizi Ouzou). Si la féline (conservée) trône toujours à Naciria, le léopard de Tadmaït a disparu, car, selon la version locale, ce dernier a été remis au président de la République lors de sa visite dans la localité au début des années 2000, mais l'intrigue est que le félin empaillé n'a plus donné signe de «vie». Notre source précise que les services de la présidence n'arrivent pas à le localiser, disparu entre Tadmaït et Alger. La nouvelle a fait à l'époque grand bruit parmi la population et soulevé le courroux des habitants de Tadmaït sur cette énigmatique disparition.

Quant à la femelle, elle a failli connaître le même sort, selon M. Oubrahem, lorsque des personnes venues d'Alger ont proposé de descendre l'animal sur la capitale pour qu'il soit restauré au niveau du musée d'Alger, mais cette proposition a reçu un niet catégorique des élus locaux et de la population et depuis... 83 ans la féline fait la fierté de toute une région.

--------------------------------------------------------------------------------


http://www.elwatan.com/Le-cadeau-de-la-colere

Un léopard empaillé datant de 1925 offert à Bouteflika

Le cadeau de la colère

Le présent fait par la commune de Tadmaït (à 17 km à l’ouest de Tizi Ouzou) au président de la République, lors de sa visite à la wilaya de Tizi Ouzou avant-hier, un léopard empaillé datant de 1925, a mis la localité en émoi et sa jeunesse en colère.



Ainsi, la ville de Tadmaït a connu, hier, une matinée de protestation et d’escarmouches ayant opposé les forces anti-émeutes à des dizaines de jeunes, dont 6 personnes ont été arrêtées par les forces de l’ordre, après la fermeture du siège de l’APC pour revendiquer la restitution de ce léopard symbole de la ville aux mille martyrs. Selon les citoyens rencontrés sur place, « il n’est pas question d’accepter cet acte, car ce léopard est une partie de notre mémoire, de notre histoire ». Massés devant le siège de l’APC, des dizaines de jeunes faisant face à des éléments de la police anti-émeute, ne décolèrent pas et attendent la restitution de « cette pièce de musée offerte au président en catimini », comme le souligne un jeune de Tadmaït. Cet animal, qui était exposé depuis 1925 au siège de l’APC de Tadmaït, est le dernier spécimen de l’Afrique du Nord. Abattu à l’époque par un jeune chasseur de 28 ans, Mohamed Abid, à Tablat Outarki (Rocher du Turc) dans le massif de Sidi Ali Bounab, ce léopard a une valeur sentimentale particulière pour la population locale. Aujourd’hui, le fils de ce trappeur est consterné. Les larmes aux yeux et du haut de ses 75 ans, il nous dit : « La disparition de mon défunt père ne m’a pas fait autant mal que la prise de force de notre emblématique animal. » Selon notre interlocuteur, « quatre personnes seraient entrées à l’intérieur du siège de l’APC, au retour du cortège présidentiel de la ville de Tizi Ouzou, et ont pris la dépouille puis rejoint le convoi officiel ». A ce sujet, le chef de daïra de Draâ Ben Khedda nous répond : « La population de Tadmaït a confié au président de la République le léopard empaillé lors de sa visite. Dégradé, le président a ordonné sa restauration et son transfert au musée national de l’armée pour figurer au patrimoine national. » Quant aux escarmouches d’hier matin, notre interlocuteur, précise : « Un groupuscule se préparant à participer aux élections du 24 novembre prochain a manipulé une quarantaine de jeunes. Je me suis personnellement rendu à Tadmaït et discuté avec ces jeunes en leur expliquant ce qui s’est produit et ce qui allait advenir de l’animal. Mais ils ont préféré fermer l’autoroute, ce qui a suscité l’intervention des forces de l’ordre. »



Par Abdenour Bouhireb

 ------------------------------------------------------------------------------------------------


Le léopard de Sidi Ali Bounab

07/10/2007 -
Sidi Ali Bounab est une montagne bien boisée de Kabylie. Culminant à 800m d’altitude, elle a été le fief des maquisards de la région durant la guerre d’Algérie. Tout en bas de la montagne, au nord, s’étend une plaine que traverse l’oued Sébaou et où se dresse Tadmaït, une ville à 83 Km à l’ouest d’Alger et 17km à l’ouest de Tizi Ouzou (Chef lieu du département). Du temps de la colonisation, du temps ou Tadmaït était le camp du Maréchal, un homme se distinguait par son courage et défraya la chronique.
lire plus de détails : http://www.la-kabylie.com/actu/dossiers/dossier-323-le-leopard-sidi-ali-bounab.html
-------------------------------------------------------------

Laεziv n Ẓaεmum


Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans Kabylie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens