Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 19:35

Tamridjet est une commune de Kabylie en Algérie, située dans la wilaya de Béjaïa.Elle est issue du dernier découpage administratif de 1984.

Elle est l'une des trois communes de la Daira de Souk El Tenine, wilaya de Bejaïa. Sa superficie est de 53,27 km2. Elle est distante de 15 kms du chef lieu de Daira et de 50 kms de la wilaya. Elle est située à l'extrême est de la Wilaya de Bejaïa.


El watan 31/01/09

Commune de Tamridjet

Des projets et des obstacles

La commune de Tamridjet a bénéficié de projets relatifs à l’aménagement urbain, l’AEP et aux réseaux d’assainissement mais leur avancement bute sur l’obstacle foncier et les oppositions de citoyens. « La plupart de nos projets sont lancés un peu partout dans les villages et cités de la commune.



Le seul problème est l’opposition des citoyens », lance le P/APC M. Adjebli. Un projet de renforcement du réseau d’AEP, pour un budget de 180 millions de dinars, est lancé pour le village Laâlam. L’entreprise, selon notre interlocuteur, a été retenue et le captage réalisé à 3 km de ladite localité sur une côte de 420 mètres d’altitude. Mais les travaux de canalisation ont été arrêtés sur 1 km par des citoyens, le 15 décembre 2008. « Des citoyens ont jeté les canalisations et m’ont ordonné d’arrêter les travaux » nous a déclaré l’entrepreneur. Ces villageois, selon le P/APC, refusent le passage de la canalisation par leurs propriétés. « Dans une réunion tenue récemment, ces citoyens ont demandé une fontaine à proximité de leurs habitations.

Nous avons accepté de leur en installer une et nous allons même recruter un chômeur dans le cadre du filet social pour prendre en charge son fonctionnement » nous dit le P/APC qui ajoute que ceux-ci sont revenus à la charge avec d’autres propositions. « Ils ont aussi demandé de bénéficier de l’alimentation en eau potable jour et nuit. Alors que nous avons programmé de remplir les châteaux dans la nuit et libérer l’eau toute la matinée pour la population, particulièrement pour les agriculteurs car ce village est à vocation agricole », explique notre interlocuteur. Les travaux de réalisation d’une aire de jeu dans cette localité sont aussi arrêtés pour cause du terrain non régularisé. Le projet de raccordement au réseau d’assainissement, pour 500 millions de dinars, au chef-lieu communal est bloqué après l’intervention de citoyens qui ont découvert un « manque de ferraillage » dans la structure de base déjà réalisée.

Selon M. Adjebli, « le projet a été lancé en 2006 et relancé en 2008, après plus de trois arrêts ». Par ailleurs d’autres projets, tels que la reconstruction d’une agence postale, de logements sociaux et d’une brigade de gendarmerie, restent en suspens pour cause de manque d’assiettes foncières. « L’APC souffre d’un manque flagrant d’assiettes foncières. La plupart des terrains sont accidentés ou forestiers. Il nous est quasiment impossible de lancer nos projets tant espérés » nous dit le P/APC.



Par Outemzabt Mounir
------------------------------------------------------------------

Tamridjet (Béjaïa) , 28 mars 2006

Mécontentement au village Akache

Les habitants de Akache, dans la commune de Tamridjet, un village également touché par le séisme de Laâlam, ont fermé, hier matin, le siège de l’APC pour faire valoir leur statut de sinistrés et réclamer une prise en charge qu’ils jugent absente.

 

La protestation survient pour alimenter encore une fois la problématique de la distribution des tentes aux sinistrés. Selon les protestataires, aucune tente n’a été acheminée vers ce village dont les habitations menacent ruine, à leurs yeux. L’origine des dégâts remonte, en fait, à un glissement de terrain survenu, selon le président de l’APC, il y a une dizaine d’années, mais dont la détérioration se serait accentuée à la faveur du dernier tremblement. Comme dans le reste des villages où les dernières répliques ont été ressenties, les villageois ont préféré, la veille encore, dormir loin de leur maison. « On nous a expliqué que près de 300 tentes ont été distribuées pour les habitants de Laâlam où a eu lieu le gros des dégâts et que le reste a été retourné à la wilaya », a témoigné un représentant des villageois qui s’étaient engagés à faire durer la fermeture de l’APC avant de revenir à de meilleurs sentiments. Une décision prise à la faveur du déplacement dans la journée même d’une commission de wilaya dont le travail d’inspection a permis de classer au rouge au moins quatre maisons. En attendant la venue de la toute fraîche commission de suivi installée par l’APW, la commune de Tamridjet entamera aujourd’hui la procédure administrative devant aboutir à l’opération de reconstruction dans le cadre de l’habitat rural.



Par K. Mejdoub



Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans Bgayet-Jijel-Setif
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens