Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 19:30

DDK 31/01/09

Tizi Ouzou Université Mouloud-Mammeri
Cent cinquante futurs enseignants de tamazight

De nombreux étudiants, choisissent, ces dernières années, de préparer leur licence en tamazight.

Des sections entières sont mises en place au sein du département de langue et culture amazighes  de l’université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou.

 

Ainsi, pour l’année prochaine, quel que soit le nombre de postes budgétaires qui sera accordé pour cette langue dans les établissements scolaires du primaire au secondaire en passant par le moyen, il n’y aura pas de manque de candidats. Au jour d’aujourd’hui, une section de cent cinquante étudiants en fin de cycle sont sur les traces de leurs aînés qui, depuis 1995, mènent ce combat contre vents et marées dans le seul but de prendre en main cet enseignement. Pour ce deuxième trimestre, ces futurs enseignants sont affectés dans les établissements pour assister aux cours afin d’assimiler la pédagogie et la manière d’enseigner. “C’est une très bonne initiative. Cela nous permet d’avoir un contact avec les élèves.

Car ce n’est pas la théorie qui est essentielle, mais beaucoup plus la pratique”, nous a déclaré une étudiante en stage de trois mois dans un collège de la wilaya. Et une autre d’ajouter : “Déjà, nous avons appris beaucoup de choses. En plus des cours auxquels nous assistons, nous faisons des débats avec le professeur d’application.

Il nous explique toutes les méthodes. Nous avons trouvé très intéressant de suivre cette pédagogie par projets.

C’est une autre manière de vivre la situation d’apprentissage qui n’est pas la même que celle traditionnelle.”

Pour le professeur d’application, les stagiaires s’intéressent bien aux cours tout en participant aux débats.

“On se demande pourquoi des concours sont organisés pour recruter ces enseignants pourtant titulaires de licences. Il faut placer tous ces jeunes afin de combler le vide qui manque dans la généralisation de tamazight”, dira un autre enseignant. Notre interlocuteur n’a pas tort de raisonner de la sorte, car il faut dire qu’en dix ans d’expérience, la couverture de l’enseignement de cette deuxième langue nationale est en deçà des espérances des uns et des autres quand on sait que des centaines d’écoles du primaire au secondaire ne voient pas encore arriver cet enseignement.

Amar Ouramdane

Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans Tamazight tatrart
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens