Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 21:36


source: http://www.elwatan.com/Les-intemperies-isolent-le-village

Taskriout (Béjaïa)

Les intempéries isolent le village Ouled Ali

Les pluies diluviennes, qui se sont abattues la semaine dernière, ont provoqué d’importants dégâts dans la commune de Taskriout (55 km du chef-lieu de la wilaya de Béjaïa). Ainsi, un important glissement de terrain survenu mercredi dernier a emporté littéralement un tronçon routier au lieudit Bourihane, pas loin du village d’Ouled Ali.



Par conséquent, le village a été isolé du reste de la commune. Sur les lieux, des curieux se sont déplacés pour voir le spectacle d’un terrain qui se déplace à vue d’œil emportant sur son chemin des arbres et des blocs de pierre. Les habitants de la bourgade, pour se rendre au chef-lieu communal, se sont retrouvés contraints de faire le détour par la commune d’Aït Smaïl, à 9 km sur les hauteurs. « Si auparavant les élèves scolarisés habitant Ouled Ali déboursaient 15 DA pour se rendre à l’école, cela leur revient désormais à 100 DA », nous a déclaré un citoyen de la région. Mais un autre désagrément a surgi, puisque la route communale qui relie les deux municipalités s’est retrouvée, elle aussi, endommagée suite aux importantes chutes de pluie, donc coupée à la circulation au lieudit Anekkouche.

Des difficultés qui ont fait que la scolarité des élèves en soit perturbée ont poussé les autorités locales à opter pour la gratuité du transport scolaire au premier lieu puis donner l’ordre par la suite de « fermer les établissements scolaires de Taskriout jusqu’à nouvel ordre », selon le surveillant général d’un CEM. Les habitants de la région, pour attirer l’attention des autorités locales sur leur isolement causé par l’énorme éboulement et les dégâts engendrés par les dernières intempéries, ont décidé de couper la route nationale, paralysant ainsi la circulation toute la demi-journée de samedi dernier. Le wali, ayant effectué une visite sur les lieux, a décidé de parer au plus urgent. C’est ainsi qu’une ancienne piste agricole sera réaménagée et assurera la liaison entre le village Ouled Ali et Taregragth, chef-lieu de la commune d’Aït Smaïl.

Par ailleurs, le pont, à l’entrée de la commune, altéré par la crue des eaux de l’oued Aït Smaïl, est fermé à la circulation. Quatre entreprises effectuent actuellement des travaux de déblayage du tout-venant accumulé dans le lit de la rivière. Aussi et selon le premier magistrat de la commune, des conduites d’eau ont sauté dans la localité d’Aït Driss à cause des crues et une demande a été faite aux services des eaux pour dépêcher des équipes pour y effectuer les réparations nécessaires. En attendant, ce sont les 2279 habitants d’Ouled Ali qui en pâtiront avec le rallongement de la distance qui les sépare du chef-lieu de leur commune et qui causera certainement des désagréments, notamment aux travailleurs et aux élèves, puisque le réaménagement du tronçon routier endommagé par l’éboulement « nécessitera la présence d’experts qui effectueront une étude des lieux », comme l’a déclaré le wali.



Par Hakim Kebir


Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans Bgayet-Jijel-Setif
commenter cet article

commentaires

amir mourad 10/05/2009 19:59

merci pour ses informations de mr kebir j espere que le wali vas s interesser a cette region car nous somme pas tres gater a la base rajout des catastrofes naturel c est la cerise sur gateaux salut

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens