Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 21:54
Courrier d'Algérie (15/01)

BENI (Aït svp) AMRANE (BOUMERDÈS)
  C’est la fête de l’olive !
Connue pour sa production oléicole, la localité de Beni Amrane située à une trentaine de kilomètres au sud-est de Boumerdès a tenu cette année à organiser la fête des olives. Cette initiative a été largement saluée par les habitants de la région. Cette manifestation qui coïncide avec la célébration du premier jour de l’an berbère Yennayer a apporté un baume au coeur à la population locale. À cette occasion un riche programme a été concocté par les autorités locales. Le coup d’envoi de cette fête a été donné le 12 janvier 2959 de l’an Amazigh et qui durera une semaine. L’ouverture a été faite sur des airs de folklore entamés par la troupe locale « idhabalen ». Plusieurs expositions sur le patrimoine culturel de la région et les différentes productions artisanales réalisées par les autochtones. Des productions à partir de la poterie, de l’argenterie, de la sculpture sur bois et les facettes de la cuisine traditionnelle sont des réalisations fortement appréciées par les visiteurs des stands établis en cette circonstance. Les concepteurs de ces merveilles expliquaient avec joie la manière et les matières utilisées pour ces objets dont la plupart reflètent la tradition et le génie du montagnard. En plus, il a été exposé dans les stands de la maison de jeunes de Beni Amrane, des produits agricoles de la région à commencer par les olives, l’huile d’olive et le miel. Ces produits sont d’une grande qualité. Mohamed qui participe à cette fête des olives était heureux de présenter ses olives de qualité et son miel. Deux activités qu’il réalise avec les moyens du bord. Il est content de sa participation et souhaite que cette fête soit renouvelée chaque année et que les pouvoirs publics aident les habitants de cette région pour améliorer les production oléicole et apicole car dira-t-il ce sont là les principales activités. Des activités culturelles sont aussi programmées durant cette manifestations à commencer par des conférences sur Yennayer portant sur l’historique, la signification culturelle et les rituels organisés à l’occasion de cet important événement célébré par tous les Imazighene à travers le monde entier. Toutefois, la célébration de Yennayer est un bon présage à une année meilleure et riche dans tous les domaines.
 B. Khider 

----------------------
 Culture | L’huile d’olive et le miel célébrés

L’huile d’olive et le miel célébrés

Yennayer, le premier jour de l’an Amazigh 2959, coïncidant avec le 12 janvier de chaque année du calendrier grégorien, a été  mis à profit par la commune de Beni Amrane à Boumerdès  pour réhabiliter deux produits phares de son terroir, à savoir l’huile d’olive et le miel. "La célébration de ce jour de Yennayer, jumelée avec cette fête de  l’huile d’olive est une occasion pour nous de faire revivre les traditions  de solidarité et de fraternité entre les membres de la société et de donner  des raisons pour les enfants de cette région d’être fiers de leur patrimoine  culturel", a indiqué le P/APC de Beni Amrane, M Adjiout Rabah à l’ouverture des festivités.  "Nous œuvrerons à en faire un rendez-vous annuel", a soutenu pour  sa part un poète connu de cette région, M Bekacem Ait Mimoum.    "Avec un verger de plus de 20.000 oliviers répartis sur 1300 exploitations  agricoles, la localité de Beni Amrane peut se targuer d’être l’une des régions  oléicoles les  plus riches de la wilaya",  a souligné, par ailleurs,  M. Adjout,  signalant que  sa collectivité produit annuellement près de 500.000 tonnes  d’olives, dont la trituration au niveau de ses huit huileries donne quelque  120.000 litres d’huile. La localité de Beni Amrane est également réputée pour son miel de qualité "supérieure".  Selon un citoyen de la région, cette fête de Yennayer est marquée, par  les familles de Beni Amrane, par la préparation d’un dîner gastronomique qui  doit nécessairement inclure du poulet, au moment où les plus aisés n’hésitent  pas à préparer sept plats pour augurer d’une année abondante en biens. La tradition veut aussi que ce jour soit consacré par tous les membres d’une même famille à la cueillette des olives, notamment les femmes âgées  qui  délaissent toutes leurs occupations habituelles pour cette seule opération,  selon un autre citoyen. Même les jeunes, aujourd’hui, ont tendance à se libérer, le jour "J" pour se consacrer exclusivement à la cueillette des olives.  Plusieurs activités marqueront, une semaine durant, les festivités de  Yennayer qui ont démarré lundi. Il s’agit, entre autres, de diverses expositions des produits du terroir de Beni Amrane (l’huile d’olive, l’olive, le miel) ainsi que des mets populaires  spécifiques à cette région, dont le couscous, en sus d’autres expositions de bijoux, poterie, ébénisterie, couture et broderie entre autres. Des soirées poétiques, des représentations théâtrales pour les grands  et petits, des conférences et des danses et chants folkloriques figurent  également au programme de cette manifestation.

Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans Kabylie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens