Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 02:33


Selon H.Ouaret :  " ...On appelle le dialecte parlé dans la région des Babores « TASAHLIT », en suivant les traces de Tasahlit de l'Est, Ziama, Laalam et d'autres villages de Jijel (Taksana et Djimla) et même de Skikda (Kenwaa et Tamanart) qui parlent Tassahlit à ce jour jusqu'à Tichy sur l'Ouest en passant par Melbou, Souk el tenine, Aokas...

En montant par Tala Hemza, Amizour pour arriver à Berbacha, plus haut encore on trouve Kendira, Tizi et puis Bouandas au Sud. Faisant le tour par Bougaâ, Tizi n' Brahem, Drawat, Ajjiwen, Draa El Kaid pour se reposer à Kherrata. En prenant la descente, la route nous emmène vers Bordj Mira, Darguina puis Souk El Tenine. Au milieu sont enclavés Ait Smail, Tizi n Berbère, Boukhlifa, et Ait Tizi. Tout ce Territoire est réuni autour de la capitale Isahliyen qui est Aokas, cette commune historique appelé aussi Oued Mersa à l'époque des Français. Cette belle région n'est malheureusement connue que pour passer quelques journées de vacances au bord de la plage, visiter les deux grottes Férriques et merveilleuses ou aller à la Cascade de Kefrida. Elle est représentée d'une manière timide dans les différents domaines que ce soit production culturelles, artistiques, littéraires, formation d'élite politiques et autres ..."


D'après
Hafit Zaouche :
"...Comme souligné dans les notes d’histoire qui font que la plupart des habitants du Sahel sont originaires de " Sakiet el Hamra" Maroc, leur premier dialecte était " Tachelhit ", dialecte berbère marocain. Etant donné que la région du Sahel a des ouvertures à l’est vers les régions arabophones et chaouis et à l’ouest vers les régions " kabyles ", le parler original tel qu’il est pratiqué par les premiers habitants a subi des changements en empruntant des mots chaouis et kabyles. Les spécificités du parler " Tassahlit " en comparaison au parler " kabyle ", pourtant du même voisinage, c’est la " négation". Pour Isahliyen la négation est " Ula " au lieu de " Ara " pour le Kabyle. Exemple : " Ur zrigh ara " pour le reste des régions kabyles, en Tasahlit on dit : " Ul zrigh ula ". Parfois, on utilise dans le parler "Atha" au début du mot pour la négation, par exemple " Attha Zrigh". Il y a, par contre d’autres régions du Sahel qui utilise "Ani" pour la négation, comme " Ul zrigh ani ". En ce qui concerne les plats culinaires, sont les mêmes que pour le reste de la Kabylie, comme par exemple " couscous, tasbant, abisar…)...'

Partager cet article

Repost 0
Published by iflisen - dans actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La confédération des Iflisen Umellil
  • : Un des objectifs est de reconstituer la grande confédération qui regroupait les 14 aarchs des Iflisen Umellil avant la colonisation française. Le but est de rétablir les liens interrompus et de promouvoir la solidarité inter-arche. Nous visons également à consolider les liens entre la diaspora et leur région d'origine. Réecrire l'histoire des Iflisen et préserver leur patrimoine matériel et immatériel .
  • Contact

Recherche

Liens